Dépassement d'un délai de réparation prescrit par les règles générales d'exploitation (RGE).

Publié le 09/07/2008

Centrale nucléaire de Flamanville Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Le 22 juin 2008, le délai de réparation de 24 heures d'une vanne du système de refroidissement à l'arrêt du circuit primaire, prescrit par les RGE, est dépassé.

Les RGE sont un recueil de règles approuvées par l'Autorité de sûreté nucléaire, qui définissent le domaine autorisé de fonctionnement de l'installation.

Le circuit de refroidissement à l'arrêt (RRA) assure, lors des phases d'arrêt de réacteur, la circulation et un niveau d'eau minimal dans le circuit primaire, afin d'évacuer la chaleur résiduelle provenant des combustibles présents dans le coeur du réacteur. Il est constitué de deux voies redondantes.

Le réacteur de Flamanville 1 est en fin d'arrêt pour visite décennale. Le 21 juin 2008, les agents de la centrale nucléaire de Flamanville ont détecté un défaut de montage d'un organe et un défaut de fonctionnement d'une vanne d'une voie du circuit RRA. La durée nécessaire à la réparation a été de 5 jours, alors que le délai maximum prescrit par les RGE est de 24 heures.

En raison du non respect des règles générales d'exploitation, cet incident a été déclaré au niveau 1 de l'échelle INES qui en compte 7.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie