Découverte de flacons contenant un solvant hydrogéné dans une boîte à gant de soudage de crayons de combustible

Publié le 03/04/2007

Usine de fabrication de combustibles nucléaires (MELOX) Fabrication de substances radioactives - Orano Cycle

Le 11 novembre 2006, au cours d'une ronde hebdomadaire de contrôle, deux flacons d'acétone ont été découverts dans une boîte à gants. Ces flacons ont été introduits sans assurer la traçabilité requise pour la présence de matières hydrogénées en boîte à gants, et sans que le chef de quart en soit informé, entraînant ainsi le franchissement de deux barrières relatives au risque criticité. Par ailleurs, cette boîte à gants, où sont réalisées des opérations de soudage, ne doit pas accueillir de matières inflammables.

Cette situation est contraire au référentiel de sûreté dans le cadre de la prévention du risque incendie et du risque relatif à la criticité.

L'Autorité de sûreté nucléaire a été informée de cet écart au travers du bilan mensuel d'activité de l'installation relatif au mois de novembre 2006 et transmis le 1er février 2007. Une inspection inopinée relative au traitement des écarts organisée par les inspecteurs de l'ASN le 14 mars 2007 a conduit à demander sa déclaration en événement significatif.

Cet événement a été classé par l'exploitant au niveau 1 de l'échelle INES.

Cet événement n'a induit aucune conséquence vis-à-vis du personnel et de l'environnement.

L'usine MELOX, située sur le site de Marcoule dans le Gard, fabrique des assemblages de combustibles MOX destinés aux réacteurs électronucléaires à eau légère.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie