Déchargement de gravats faiblement radioactifs de la centrale du Bugey dans une carrière

Publié le 12/08/2011

Centrale nucléaire du Bugey Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 9 août 2011 un camion provenant de la centrale nucléaire du Bugey a déchargé des gravats présentant de faibles traces de radioactivité dans une carrière utilisée pour stocker des déchets non radioactifs.

En application de l'arrêté du 31 décembre 1999, les déchets produits par les installations nucléaires de base - dont les centrales nucléaires - sont classés en deux catégories :

- les déchets dits "nucléaires" (c'est à dire contaminés, activés ou susceptibles de l'être) provenant des zones de l'installation où sont utilisées des matières radioactives ;

- les déchets dits "conventionnels" provenant des zones de l'installation ne mettant pas en œuvre de matières radioactives.

L'arrêté du 31 décembre 1999 oblige l'exploitant à éliminer ces déchets dans des installations techniquement adaptées et réglementairement autorisées.

Le 9 août 2011, la centrale nucléaire du Bugey a procédé à l'évacuation d'une benne de gravats considérés comme des déchets "conventionnels" vers une carrière régulièrement utilisée par EDF et dûment autorisée à recevoir ces matériaux.

Conformément aux procédures, le camion a été contrôlé à la sortie de la centrale pour vérifier l'absence de radioactivité et pour confirmer le caractère "conventionnel" de son chargement.

La présence de traces de radioactivité a été détectée mais le signal sonore et la barrière empêchant la sortie du véhicule n’ont pas fonctionné. Seul un signal visuel (gyrophare) s’est déclenché mais il n'a pas été repéré immédiatement.

Quelques minutes après la sortie du camion, la direction de la centrale nucléaire a identifié le problème mais le conducteur du camion n'a pas pu être prévenu avant d'avoir déchargé.

Le service radioprotection de la centrale du Bugey s'est immédiatement rendu sur place et a établi une cartographie radiologique. Au point de contamination le plus élevé, le niveau de radioactivité était environ 3 fois supérieur au niveau naturel observé sur ce site.

L'accès à la carrière a été fermé dans l'après-midi du 9 août 2011 et EDF a procédé à la récupération du chargement le 10 août matin pour le réacheminer sur le site du Bugey. A l'issue de ces opérations, EDF a vérifié, dans l’ensemble de la carrière, que le niveau de radioactivité était conforme aux valeurs habituelles.

L'ASN a conduit une inspection sur le site du Bugey le 11 août 2011 afin de comprendre les circonstances de cet incident et vérifier que l'ensemble du chargement avait été récupéré par EDF.

L'ASN a classé cet incident, qui ne présente pas de conséquence pour l'environnement, le public et les travailleurs, au niveau 0 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 0

Écart