Indisponibilité du circuit de refroidissement du réacteur à l'arrêt

Publié le 02/07/2008

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse Réacteurs de 900 MWe - EDF

Le 12 mai 2008, alors que le réacteur n° 4 était à l'arrêt, EDF a constaté que le circuit de refroidissement à l'arrêt n'était pas disponible alors que le rechargement en combustible avait été effectué.

Pendant les phases d'arrêt du réacteur, lorsque le combustible est dans la cuve, il faut assurer une circulation d'eau dans le circuit primaire afin d'évacuer la chaleur résiduelle dégagée par le combustible. Le circuit de refroidissement à l'arrêt assure cette fonction au moyen de deux pompes et de deux échangeurs qui transmettent la chaleur du circuit primaire au circuit de réfrigération intermédiaire.

Au cours des opérations de surveillance quotidienne des installations, les opérateurs ont constaté que la température du circuit primaire de refroidissement augmentait anormalement.

EDF a mené immédiatement des investigations qui ont permis de découvrir que deux vannes du circuit de refroidissement à l'arrêt étaient fermées depuis 4 jours. Dans cette configuration, l'eau ne circulait pas dans les échangeurs du circuit de refroidissement à l'arrêt et la chaleur résiduelle dégagée par le combustible n'était plus correctement évacuée.

Les deux vannes ont été ouvertes et le refroidissement du circuit primaire a rétabli.

L'ASN a réalisé, le 19 mai 2008, une inspection réactive à la suite de cet événement.

Consulter la lettre de suite de l'inspection 

Cet événement n'a pas eu de conséquence sur les installations, sur l'environnement ou sur les travailleurs.

En raison de l'indisponibilité prolongée d'un circuit important pour la sûreté, cet incident a été classé au niveau 1 de l'échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 17/01/2014