Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n° 6

Publié le 28/11/2013

Le réacteur n° 6 de la centrale nucléaire de Gravelines a été arrêté pour maintenance et rechargement en combustible du 19 octobre au 21 novembre 2013.

Cet arrêt avait notamment pour objectif le renouvellement d’une partie du combustible avant de démarrer un nouveau cycle de production. En outre, des contrôles et activités de maintenance préventives et curatives, prévus ou non, ont été menés à bien. Les principaux chantiers réalisés à l'occasion de cet arrêt et contrôlés par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivants :

  • contrôle de la conformité du freinage de la visserie de 113 robinets qualifiés pour leur tenue au séisme ;
  • contrôle par examen télévisuel des pénétrations en fond de cuve ;
  • travaux de maintenance curative sur l’une des deux sources électriques externes auxiliaires ;
  • réalisation de la modification matérielle post-Fukushima facilitant la réalimentation en eau par les équipes de la force d’action rapide nucléaire (FARN) de réservoirs de systèmes de sauvegarde du réacteur ;
  • renouvellement d’une partie du combustible.

Un évènement significatif pour la sûreté a été classé au niveau 0 de l’échelle INES pour la découverte, lors de l’arrêt, d’un défaut de qualification de tenue sismique d’un connecteur d’une chaine de mesure d’activité radiologique dans le bâtiment réacteur.

Hormis cet événement significatif déclaré lors de l’arrêt du réacteur, l’ASN considère que les conditions de sûreté et de radioprotection ont été globalement satisfaisantes au cours de cet arrêt.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués, l’ASN a donné son accord au redémarrage du réacteur n° 6 de la centrale nucléaire de Gravelines le 15 novembre 2013.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 19/10/2013

Date de redémarrage : 21/11/2013