Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n° 4 de la centrale nucléaire de Gravelines (Nord)

Publié le 04/09/2007

Le réacteur n° 4 de la centrale nucléaire de Gravelines a été arrêté, pour maintenance et rechargement en combustible, du 23 juin au 17 août 2007.

Les principaux chantiers réalisés à l'occasion de cet arrêt et contrôlés par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivants :

  • la réalisation de contrôles par gammagraphie sur différentes parties du circuit primaire principal, sur une durée totale de 7 jours et en chantiers postés (3 fois 8),
  •  l'expertise des circuits de prélèvement et de rejet d'eau de refroidissement de la centrale, et les travaux de réfection réalisés sur les parties expertisées par prélèvement de matière.

Pendant cet arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a procédé à trois inspections dont deux inopinées. Ces inspections portaient sur :

  • le respect des dispositions de radioprotection et de propreté radiologique de divers chantiers dans le bâtiment réacteur, ·
  • le déroulement des activités en salle de commande avant divergence du réacteur.

L'Autorité de sûreté nucléaire estime que cet arrêt s'est correctement déroulé, même si une anomalie découverte sur l'alternateur juste avant le raccordement du réacteur au réseau électrique de transport a engendré un retard de 12 jours sur le planning prévisionnel.

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués pendant l'arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a donné, le 30 juillet 2007, son accord au redémarrage du réacteur n° 4 de la centrale nucléaire de Gravelines.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 23/06/2007

Date de redémarrage : 17/08/2007