Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n°2

Publié le 06/06/2007

Le réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Chooz a été arrêté pour maintenance et renouvellement du combustible du 31 mars au 8 mai 2007.

Outre le renouvellement d'une partie du combustible et la maintenance programmée, les principaux chantiers réalisés par l'exploitant à l'occasion de cet arrêt et contrôlés par l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivants :

  • contrôle de l'étanchéité des assemblages combustibles du coeur du réacteur ;
  • maintenance sur le transformateur principal ainsi que sur les organes de coupure de la ligne d'évacuation d'énergie; 
  • contrôle et recalage des dispositifs anti-débattement du circuit primaire principal.

Ces dispositifs ont pour fonction de limiter les déplacements des composants et des tuyauteries du circuit primaire dans l'éventualité d'un séisme ou d'une rupture de tuyauterie. Pendant cet arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a procédé à deux inspections inopinées.

Ces inspections ont porté sur : 

  • La surveillance des activités liées à l'arrêt du réacteur ; vingt trois chantiers ont été inspectés; 
  • Le contrôle par EDF de la surveillance de ses prestataires ; 
  • Les opérations de déchargement de combustible ; 
  • La radioprotection et le respect du Code du travail sur divers chantiers en zone contrôlée.
  •  Consulter les lettres de suite d'inspection

Après examen des résultats des contrôles et des travaux effectués pendant l'arrêt, l'Autorité de sûreté nucléaire a donné le 27 avril 2007 son accord au redémarrage du réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Chooz.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 31/03/2007

Date de redémarrage : 08/05/2007