Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly (Loiret)

Publié le 07/04/2009

Le réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly a été arrêté, pour maintenance et rechargement en combustible, du 20 février au 23 mars 2009.

Outre le renouvellement d’une partie du combustible et la maintenance programmée, les principaux chantiers réalisés à l’occasion de cet arrêt, et contrôlés par l’Autorité de sûreté nucléaire, ont été les suivants :

  • le changement des joints n°1 des pompes du circuit primaire ;
  • la maintenance des pompes du circuit de sauvegarde des générateurs de vapeur ;
  • le contrôle des soudures des adaptateurs du couvercle de cuve.

L’arrêt a été marqué par la déclaration d’un incident classé au niveau 1 de l’échelle INES, survenu le 24 février 2009, et ayant pour objet l’absence de maîtrise des opérations de vidange du circuit primaire.

Pendant cet arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a procédé à 2 inspections inopinées. Elles ont principalement porté sur le respect des exigences en matière d’assurance de la qualité, de sûreté, de radioprotection et de sécurité du personnel intervenant.

Après examen du bilan des contrôles et des travaux effectués durant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné, le 16 mars 2009, son accord au redémarrage du réacteur n°2 de la centrale nucléaire de Dampierre.

Pour en savoir plus :

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 20/02/2009

Date de redémarrage : 23/03/2009