Arrêt pour maintenance et rechargement en combustible du réacteur n°1

Publié le 11/02/2014

Le réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Saint Laurent des Eaux a été arrêté pour maintenance et rechargement en combustible du 29 juin 2013  au 04 novembre 2013.

Les principales activités réalisées par l’exploitant à l’occasion de cet arrêt et contrôlées par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) ont été les suivantes :

  • le déchargement et rechargement du combustible,
  • la maintenance et le contrôle de divers matériels et organes de robinetterie,
  • l’intégration de diverses modifications visant à améliorer la sûreté.

Pendant cet arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a procédé à 3 inspections inopinées. Ces inspections ont permis d’examiner les conditions de réalisation des travaux, de sécurité et de radioprotection sur plusieurs chantiers (consulter la lettre de suites des inspections INSSN-OLS-2013-0335 du 18 décembre 2013).

Cinq événements significatifs pour la sûreté liés aux activités réalisées au cours de l’arrêt ont été déclarés et classés au niveau « 0 » de l’échelle INES. Un événement significatif pour la sûreté a été classé au niveau « 1 » de l’échelle INES(consulter l’avis d’information relatif à l’événement « Mise à jour d’un événement significatif pour la sûreté à caractère générique : non tenue au séisme de certains robinets »).

L’Autorité de sûreté nucléaire estime que l’arrêt s’est déroulé de manière satisfaisante. Après examen des résultats de contrôle et des travaux effectués pendant l’arrêt, l’Autorité de sûreté nucléaire a donné le 25 octobre 2013 son accord au redémarrage du réacteur n°1 de la centrale nucléaire de Saint Laurent des eaux.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Dates de l'arrêt du réacteur

Date de l'arrêt : 29/06/2013

Date de redémarrage : 04/11/2013