Perte de grains radioactifs d'iode 125 à l'Institut Bergonié - Bordeaux (33)

Publié le 07/08/2007

Institut Bergonié 33000 Bordeaux

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée le 18 juillet 2007 de la perte de 10 grains d'iode 125, représentant une activité totale d'environ 180 Mégabecquerels, par l'Institut Bergonié, Centre régional de lutte contre le cancer de Bordeaux.
 
Ces grains sont le résidu d'un lot de sources utilisé lors du traitement d'un patient par curiethérapie pour un cancer de la prostate. Ce traitement, appelé « curiethérapie prostatique », consiste à introduire des grains radioactifs d'iode 125 dans la prostate afin de traiter les tumeurs cancéreuses.
 
Le 16 juillet 2007, 10 grains non utilisés à la suite du traitement d'un patient ont été évacués en même temps que les déchets médicaux non radioactifs en vue de leur incinération. Toutefois, aucune détection de radioactivité n'a été constatée ni en sortie de l'Institut, ni au niveau de l'installation de traitement des déchets. En effet, le conteneur des grains d'iode est conçu pour atténuer l'émission des rayonnements ionisants et assurer ainsi une protection radiologique.
 
Au vu des éléments du dossier, l'ASN estime que cet événement n'a pas entraîné de conséquences radiologiques sur les populations et l'environnement proches de l'usine de traitement des déchets.
 
L'ASN a demandé à l'Institut Bergonié de modifier ses pratiques concernant la gestion des grains résiduels en fin de curiethérapie et de compléter la procédure s'y rapportant. L'ASN considère que les mesures correctives mises en place par l'Institut sont de nature à éviter qu'un tel événement ne se reproduise.
 
En raison de la perte de sources radioactives, cet événement est classé au niveau 1 de l'échelle expérimentale des événements radiologiques INES1 qui en comporte 7.
 
 
 
 

1Cette échelle permet de classer des événements de radioprotection affectant des travailleurs, le public ou l'environnement. Elle est distincte de l'échelle expérimentale ASN – SFRO récemment mise en application pour les événements impliquant des patients traités par radiothérapie.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie