Perte d’un générateur de technétium dans un service de médecine nucléaire de l’hôpital Cochin (75)

Publié le 21/09/2015

Hôpital Cochin 75014 Paris

Le 14 septembre 2015, l’Autorité de sûreté nucléaire a été informée par le service de médecine nucléaire de l’hôpital Cochin, située à Paris (75), de la perte d’un générateur de technétium 99m.

Ce type de dispositif, utilisé en médecine nucléaire, permet de produire du technétium 99m à partir de molybdène 99 (par élution). Le technétium 99m ainsi produit est injecté aux patients pour produire des images utilisées à des fins de diagnostic.

A la suite de contrôles de qualité réalisés au sein du service de médecine nucléaire ayant conclu à la non-conformité du générateur réceptionné par le service le 2 septembre 2015, le dispositif était entreposé dans le local de livraison du service et allait être expédié au fournisseur pour expertise.

Le 8 septembre 2015, en préparant l’expédition du générateur, le personnel du service de médecine nucléaire a constaté son absence. En dépit des recherches menées par le service, le générateur n’a pas été retrouvé à ce jour. Compte tenu de la protection apportée par le conteneur scellé dans lequel se trouve le générateur et de la décroissance radioactive, le colis ne présente pas de risque particulier pour toute personne se trouvant à proximité immédiate. Il est toutefois recommandé d’éviter toute manipulation et en particulier toute tentative de démontage.

générateur renfermant la source radioactive
Conteneur

L’établissement devra poursuivre ses investigations et adresser à l’ASN sous deux mois un rapport complet d’analyse de cet évènement. L’ASN veillera à ce que des actions correctives adaptées soient mises en œuvre par le service de médecine nucléaire afin d’éviter que ce type d’événement ne se reproduise.

L’ASN classe temporairement l’évènement au niveau 1 de l’échelle INES,graduée de 0 à 7 par ordre croissant de gravité.

Toute personne ayant trouvé ou aperçu cet objet ou le colis le contenant doit contacter les sapeurs-pompiers en premier lieu, puis l’Autorité de sûreté nucléaire aux numéros suivants :

  • Sapeurs-pompiers : 18 ou 112
  • N° vert des urgences radiologiques de l’ASN : 0800 804 135

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie