Perte d’un générateur de technétium après décroissance

Publié le 05/01/2011

SCP d’imagerie médicale Saint-Rémi 51100 Reims
Exemple de générateur renfermant la source radioactive

Le 5 novembre 2010, l’Autorité de sûreté nucléaire a été informée par le service de médecine nucléaire de la SCP d’imagerie médicale Saint-Rémi de Reims (51), de la perte d’un générateur de technétium 99m qui était en décroissance dans le local déchets du service.

Ce type de générateur, utilisé en médecine nucléaire, permet de produire du technétium 99m par élution de molybdène 99. Le technétium 99m ainsi produit est injecté aux patients pour produire des images utilisées à des fins de diagnostic. Au bout d'une semaine, ce type de générateur ne produit plus assez de technétium 99m pour permettre la réalisation d'examens médicaux. Néanmoins, compte tenu de la radioactivité résiduelle, les générateurs sont mis en décroissance pendant près de 3 semaines au sein du service dans un local dédié aux déchets afin d'atteindre un niveau de radioactivité très faible (quelques centaines de kilobecquerels). A l'issue de cette période de décroissance, les générateurs sont retournés au fournisseur. Le personnel du service a constaté l'absence d'un générateur lors des opérations de retour au fournisseur.

Exemple de seau contenant le générateur

En dépit des nombreuses recherches internes et auprès d'entreprises tierces conduites par le service de médecine nucléaire, le générateur, contenu dans un seau métallique, n’a pas été retrouvé à ce jour. Compte tenu de la protection apportée par le seau métallique et le générateur lui-même et considérant la forte décroissance radioactive, le colis ainsi constitué ne présente pas de risques particuliers pour toute personne se trouvant à proximité immédiate. Il convient en revanche d’éviter toute manipulation et en particulier toute tentative de démontage.

Des actions correctives ont été réalisées par le service de médecine nucléaire afin d’éviter que ce type d’événement ne se reproduise.

Cette perte de colis radioactif constitue un événement significatif dans le domaine de la radioprotection et est classé au niveau 1 de l’échelle INES.

Date de la dernière mise à jour : 03/09/2021

Classement de l’incident (INES)

Niveau 1

Anomalie