La radiographie industrielle - Gammagraphie et générateurs de rayons x

La radiographie industrielle est une méthode de contrôle non destructif par émission de rayons gamma ou X. Elle vise à détecter les éventuels défauts des pièces industrielles et ouvrages, en particulier des cordons de soudure, lors de leur fabrication ou lors d’opération de maintenance. Elle est employée dans des secteurs industriels variés : chaudronnerie, pétrochimie, aéronautique, installations nucléaires, travaux publics, armement…

Casemate et optimisation

Limiter l’exposition : écrans de plomb, collimateurs, gamma-prox®

Obstacles, tirs nocturnes, manque d’éclairage... les conditions d’intervention sur chantiers sont particulièrement accidentogènes. La casemate offre une meilleure protection biologique et facilite la gestion des risques, sous réserve d’en maîtriser les accès. Sa conception répond à des règles spécifiques selon la technique de radiographie utilisée, gammagraphie ou radiographie par rayons X.

Dès lors que les pièces peuvent y être transportées, la radiographie en casemate est résolument à privilégier.

Dans le cas contraire, les opérateurs de radiographie veilleront à préparer l’intervention sur chantier avec le donneur d’ordre, dans l’objectif d’aménager une zone dédiée :

  • identification des contraintes matérielles (accessibilité, manutention du matériel…) et humaines (co-activité…) ;
  • limitation de l’exposition par des moyens ou des dispositions adéquats ;
  • définition d’une zone d’opération et d’une position de repli.

 

 

 

Les bonnes pratiques :

Les recommandations de la Confédération française pour les essais non destructifs (COFREND) sur les contrôles radiologiques industriels ont été publiées en 2008 dans la revue Radioprotection.

Elles portent notamment sur la préparation et le déroulement des chantiers et résultent de 9 groupes de travail associant les professionnels concernés et des experts de la Société française de radioprotection (SFRP).

  • Numéro spécial n°7 (Vol. 43, 2008) de la Revue Radioprotection, à télécharger sur le site www.radioprotection.org.

Date de la dernière mise à jour : 12/10/2017