La division de Lille de l’ASN présente les évolutions réglementaires en matière de radiologie industrielle et de sécurité des sources devant les professionnels de la région Hauts-de-France

Publié le 18/07/2016 à 15:00

Information régionale

Séminaire interrégional sur la radioprotection des travailleurs et de l’environnement en radiologie industrielle

Le 23 juin 2016, la division de Lille de l’ASN a organisé, en collaboration avec les divisions de Paris et de Châlons-en-Champagne et avec la DIRECCTE de la région Hauts-de-France, un séminaire interrégional sur la radioprotection des travailleurs et de l’environnement en radiologie industrielle. Le séminaire a rassemblé 80 professionnels1. Cette action s’inscrit dans le cadre de la promotion de la charte régionale des bonnes pratiques en radiologie industrielle, dont le comité de pilotage est géré par l’ASN.

Au cours de ce séminaire, différents intervenants ont présenté les principales évolutions réglementaires en matière de radioprotection des travailleurs : transposition de la directive 2013/59/Euratom dans le code du travail par la Direction générale du travail et évolutions réglementaires envisagées par l’ASN en matière de radiologie industrielle et de sécurité des sources.

La Confédération française pour les essais non destructifs (COFREND) a eu l’occasion de présenter le groupe de travail « 2c2a » relatif au recensement bibliographique des alternatives à la gammagraphie ainsi que les fiches sécurité de l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) relatives à la radiologie industrielle. Le Pôle Santé Travail de la Médecine du travail a présenté une opération de sensibilisation aux effets biologiques des rayonnements ionisants.

Après une matinée en séance plénière, l’après-midi a été consacrée à des ateliers. Un atelier pratique a permis aux participants d’échanger avec des personnes spécialisées en contrôles et essais non destructifs : mise en place de chantiers fictifs, présentation des équipements de radiologie industrielle et du matériel de balisage. Un deuxième atelier était consacré à l’impact des nouvelles dispositions réglementaires envisagées dans le domaine de la radiologie et de la sécurité des sources scellées de haute activité ; cet atelier a concerné les donneurs d’ordre et les prestataires.

En savoir plus

1. Personnes compétentes en radioprotection (PCR), chargés de mission santé/sécurité des sociétés spécialisées en contrôles et essais non destructifs, donneurs d’ordre, médecins du travail, contrôleurs de l’Inspection du travail, ASN.

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017