Management de la qualité, gestion du retour d’expérience, gestion du changement : la division de Paris de l’ASN réunit les professionnels de radiothérapie d’Ile-de-France et d’Outre-Mer

Publié le 05/07/2013 à 17:00

Information régionale

Le 30 mai 2013, la division de Paris de l’ASN a organisé un séminaire sur le thème de la radiothérapie à destination des professionnels de santé d’Ile-de-France et d’Outre-Mer. Une centaine de professionnels1 étaient présents, parmi lesquels les représentants de vingt-huit établissements de santé réalisant des actes de radiothérapie en Ile-de-France et en Outre-Mer, ainsi que les agences régionales de santé concernées.

La rencontre avec les professionnels a permis de dresser un bilan des inspections réalisées par l’ASN et d’exposer une synthèse des évènements significatifs de radioprotection déclarés à l’ASN en 2011 et 2012 dans les établissements franciliens et ultra-marins. Le séminaire a fait le point sur la mise en œuvre du système de management de la qualité et de la sécurité des soins en radiothérapie, en particulier la démarche d’amélioration continue, la gestion du retour d’expérience et la gestion du changement.

En matière d’amélioration continue du système de management de la qualité, la division de Paris a présenté quelques outils (indicateurs, revue de directions…) à disposition des établissements et a insisté sur la nécessité de mettre en place une organisation spécifique formalisée. Emmanuelle Grandidier a témoigné de sa propre expérience de ces outils, mise en œuvre dans le service de radiothérapie où elle exerce à l’Hôpital Saint Louis (Paris).

Concernant la gestion du retour d’expérience, Isabelle Marsiette-Tidas, cadre du service de radiothérapie de l’Hôpital Saint-Louis (Paris), a partagé les outils utilisés au sein du service afin de mettre à jour de façon continue l’analyse des risques a priori2 encourus par les patients à partir des éléments de retour d’expérience issus de l’analyse des dysfonctionnements internes. La division de Paris a exposé les enjeux et une méthodologie de gestion pour une meilleure appropriation du retour d’expérience.

En ce qui concerne la gestion du changement, les différents cas pour lesquels une méthodologie est nécessaire ont été présentés par la division de Paris de l’ASN. M. Emile Dinet et Mme Sylvie Medici, de la société SENY SA3, ont expliqué l’organisation mise en place lors du déménagement du centre Hartmann dans ses nouveaux locaux de l’Institut Hospitalier franco-britannique (Levallois-Perret).

Enfin, Carole Rousse, adjointe en charge des activités médicales à la Direction des rayonnements ionisants et de la santé de l’ASN, a présenté un bilan national des évènements significatifs pour la radioprotection concernant la radiothérapie, ainsi que les perspectives nationales liées à cette thématique

Pour en savoir plus :

· Consulter le programme du séminaire

· Présentations du séminaire :

1. Radiothérapeutes, radio physiciens, manipulateurs, cadres de radiothérapie, ingénieurs qualité intervenant dans les services de radiothérapie et personnes compétentes en radioprotection des établissements de santé concernés.

2. Conformément à l'article 8 de la décison 2008-DC-103 de l'ASN, dans chaque service de radiothéraphie externe ou de curiethéraphie doit être réalisée une étude des risques encourus par les patients. Cette étude porte a minima sur les risques pouvant aboutir à une erreur de volumes irradiés ou de dose délivrée à chaque étape du processus clinique de radiothérapie et prend en compte l’utilisation des différents dispositifs médicaux. Cette étude doit comprendre une appréciation des risques et les dispositions prises pour réduire les risques jugés non acceptables.

3. Le Groupe SENY développe et gère des établissements de diagnostic et des centres de traitement du cancer. Pour plus d’informations : http://www.seny.fr/

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017