Réexamens périodiques et poursuite de fonctionnement d'une installation nucléaire en France

En France comme dans la plupart des pays européens, la durée de fonctionnement des installations nucléaires de base n’est pas limitée a priori. En contrepartie, l’article L. 593-18 du code de l’environnement impose aux exploitants d’examiner en profondeur, tous les dix ans, la conformité de leurs installations aux référentiels applicables, de remédier aux éventuels écarts détectées, d’en améliorer le niveau périodique et de réaliser un examen approfondi des effets du vieillissement sur les matériels. Toutes les installations nucléaires de base présentes sur le territoire français sont assujetties à cette obligation réglementaire.

Actualités concernant les LUDD

Retrouvez dans cette rubrique les actualités relatives aux réexamens périodiques et aux poursuites de fonctionnement des Laboratoires, Usines, Déchets et Démantèlement (LUDD).

Publié le 16/12/2014 à 14:00

Note d'information

Poursuite de fonctionnement limitée des réacteurs expérimentaux EOLE et MINERVE

L’ASN a analysé le rapport présentant les conclusions du deuxième réexamen de sûreté des installations EOLE et MINERVE du CEA.

Publié le 31/07/2014 à 15:00

Note d'information

MELOX : prescriptions de sûreté

L’ASN a analysé le rapport présentant les conclusions du premier réexamen de sûreté de l’installation nucléaire de base (INB) n°151, située sur le site de Marcoule (Gard).

Publié le 23/07/2014 à 17:00

Note d'information

IARU : prescriptions de sûreté de l'ASN

A l’issue du premier réexamen de sûreté de l’INB 138, dénommée installation d’assainissement et de récupération de l’uranium (IARU), l’ASN a analysé le rapport qui lui a été transmis le 28 janvier 2010 par la Société auxiliaire du Tricastin (SOCATRI ), exploitant nucléaire de cette installation.