Projet d’avis de l’ASN sur le dossier d’options de sûreté du projet de piscine d’entreposage centralisé de combustibles usés (EDF)

Publié le 16/05/2019

  • Autre consultation

EDF a sollicité l’avis de l’ASN sur les options de sûreté d’un projet de piscine d’entreposage centralisé de combustibles usés, visant à répondre aux besoins identifiés pour faire face à la saturation des capacités d’entreposage de combustibles usés entre 2025 et 2035.

EDF envisage la construction d’une piscine d’entreposage centralisé de combustibles usés. L’installation est conçue pour entreposer 10 000 tonnes de métal lourd (tML), correspondant à environ 21 000 assemblages combustibles. Elle serait constituée de deux bassins d’entreposage, de capacité et de conception identique, dont la mise en service serait échelonnée dans le temps.

EDF n’a pas défini, dans ce dossier, de site pour l’implantation de l’installation.

L’instruction du dossier d’options de sûreté a été menée par l’ASN avec l’appui de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN). Par ailleurs, l’ASN a recueilli en décembre 2018 l’avis de son groupe permanent d’experts pour les laboratoires et usines (GPU) sur ce projet.

L’ASN met en consultation son projet d’avis sur ces options de sûreté. Elle met également à la disposition du public le dossier d’options de sûreté correspondant établi par EDF.

Le projet d’avis mentionne que les options de sûreté du projet sont globalement satisfaisantes. Les sujets qu’EDF devra approfondir dans l’éventuelle demande d’autorisation de création sont également identifiés.

L’ASN rendra son avis à l’issue de la consultation.

En savoir plus

Séance du 20 décembre 2018

Dossier d’options de sûreté du projet de piscine d’entreposage centralisé d’assemblages combustibles usés d’EDF

Cycle du combustible

Télécharger

Lettre de saisine

(PDF - 224,89 Ko)

Télécharger

Avis des groupes permanents d'experts

(PDF - 94,13 Ko)

ASN

Lire l'avis de l'IRSN

(Lien externe)

L'avis de l'ASN est en cours de consultation du public

Référence de la consultation [2019.05.21]

Modalités de la procédure de participation du public portant sur le projet d’avis de l’ASN sur le dossier d’options de sûreté du projet de piscine d’entreposage centralisé de combustibles usés (EDF)

Le projet d’avis de l’ASN est mis à la consultation du public par voie électronique sur le site Internet de l’ASN pour une durée de 21 jours à compter du 16 mai.

L’ASN met également à la disposition du public le dossier d’options de sûreté correspondant établi par EDF.

Les observations peuvent être faites par voie électronique sur le site Internet de l’ASN jusqu’à la date du 5 juin 2019.

Projet de décision

A voir aussi

En savoir plus

Voir la ou les décisions de l'ASN adoptées à l'issue de cette consultation du public :

Publié le 23/07/2019

Avis de l'ASN

Avis n° 2019-AV-0331 de l’ASN du 23 juillet 2019

Avis n° 2019-AV-0331 de l’Autorité de sûreté nucléaire du 23 juillet 2019 relatif au dossier d’options de sûreté présenté par EDF pour le projet de piscine d’entreposage centralisé de combustibles usés

Date de la dernière mise à jour : 06/06/2019

Commentaires

  • le 05/06/2019 à 13:33 par Pierre

    Fonctions de l'eau

    Bonjour,

    Il est fait état du rôle de l'eau des bassins en tant que fonction de refroidissement. Il est d'ailleurs fait mention en situations accidentelles d'une ébullition possible de l'eau.
    Qu'en est-il de la fonction du maintien de la matière dans une configuration sous critique ?
    Pour certains types d'assemblages (par exemple assemblages de RNR), l'ébullition voire la perte de l'eau peuvent entrainer une augmentation de la réactivité.
    Est ce que la disposition des assemblages permet de conserver une configuration non critique même en cas d'ébullition ou de perte de l'eau des bassins ?

  • le 05/06/2019 à 12:23 par EDF

    observations d'EDF sur le projet d'avis ASN

    Les observations d'EDF sur le projet d'avis ont été transmises à l'ASN par courrier référencé PEC-DP2DPP-00008-ASN.

  • le 16/05/2019 à 19:04 par jité

    DOS pisine centralisée

    Le DOS d'EDF fait l'impasse sur des risques liés à des agression externes:
    - Guerre ou attentats
    - chute d'avions gros porteurs: ex A 380, 56Ot maxi au décollage, avec 248t de carburant. Quelle sera la masse des gros porteurs dans cent ans ? Les nombreux cas de crashes volontaires d'avions commerciaux, pour cause de burn-out ou de terrorisme, rendent les estimations probabilistes inappropriées.
    - chute de météorites
    - canicules à venir qui devraient dépasser 50°C, alors qu'EDF se limite à 45 °C
    - Black-out électrique prolongé: les équipements de secours devraient comporter des éoliennes et du photo-voltaïque, car l'approvisionnement des diesels n'est pas garanti sur une longue période. Phénomènes de tempêtes solaires et d' irruption volcaniques majeures non pris en compte.
    Ces carences rendent le projet dangereux, malgré les autres précautions.