Radiothérapie

La radiothérapie est, avec la chirurgie et la chimiothérapie, l’une des techniques majeures employées pour le traitement des tumeurs cancéreuses. Environ 180 000 patients sont traités chaque année, ce qui représente environ 4 millions de séances d’irradiation.

Bulletin La sécurité du patient

Le bulletin "La sécurité du patient - pour une dynamique de progrès"a été créé pour restituer les enseignements des événements significatifs en radioprotection aux professionnels de la radiothérapie.
Publication réalisée conjointement par l’ASN, la SFRO, la SFPM, l’AFPPE et l'AFQSR avec la participation de la HAS, de l’IRSN et de l’ANSM.

Abonnement à la revue Contrôle et commande de brochures

Pour vous abonner au bulletin "La sécurité du patient" :

Créez un compte sur asn.fr !

Publié le 05/06/2018

Pour les professionnels

N° 12 - Imagerie de repositionnement : erreur de vertèbre

Malgré la fiche « Retour d’expérience » publiée en mai 2014 sur les risques de mauvaise identification de repères vertébraux sur une image kilovoltage (kV), 40 événements de ce type ont été déclarés à l’ASN en 3 ans (2015-2017). Il s’agit actuellement d’une des causes principales d’événement significatif en radiothérapie.

Publié le 09/10/2017

Pour les professionnels

Le patient, partenaire de la sécurité des soins

Le patient est au cœur des dispositifs de sécurisation des soins en radiothérapie mais il n’est pas encore véritablement considéré comme un partenaire de l’équipe soignante.

Publié le 24/01/2017

Pour les professionnels

Étalement / fractionnement

Ce numéro est consacré à deux paramètres centraux des protocoles de radiothérapie que doit comporter toute prescription médicale : “le fractionnement” et “l’étalement”.

Publié le 24/05/2016

Pour les professionnels

Irradiations hypofractionnées de haute précision

Près de 2/3 des événements survenus au cours d’irradiations hypofractionnées de haute précision en conditions stéréotaxiques, et déclarés à l’ASN, ont eu ou sont susceptibles d’avoir des conséquences cliniques pour le patient.

Publié le 29/05/2015

Pour les professionnels

Curiethérapie pulsée et haut débit de dose

Particulièrement indiquée pour certaines indications médicales, la curiethérapie présente l’avantage d’une action très ciblée avec peu d’effets secondaires . Elle ne représente cependant que 4% des traitements de radiothérapie en France .

Publié le 11/03/2015

Pour les professionnels

Record and verify : défaut d'enregistrement !

Le Record and Verify (R&V) est un dispositif permettant de sécuriser les paramètres du traitement. Lors de l’enquête menée fin 2013 par la SFPM, 52 centres de radiothérapie ont déclaré avoir été confrontés à des défauts d’enregistrement dans le R&V, soit 98% des répondants.

Publié le 27/05/2014

Pour les professionnels

Les erreurs de côté

Se tromper de côté sur un patient lors d’un traitement ? L’erreur paraît improbable, pourtant en 2013, 6 événements significatifs de radioprotection de ce type ont été déclarés à l’ASN.

Publié le 05/12/2013

Pour les professionnels

La dosimétrie in-vivo

La dosimétrie in-vivo (DIV) est un outil incontournable qui contribue à la sécurité des traitements en radiothérapie. Cette mesure de la dose en présence du patient permet de détecter une erreur afin d’en atténuer les possibles conséquences. L’obligation faite aux centres d’effectuer une DIV (critère d’agrément INCa) concerne « les faisceaux techniquement mesurables ».

Publié le 16/04/2013

Pour les professionnels

Quels événements déclarer à l’ASN ?

Dans un contexte où les centres de radiothérapie, et plus globalement les établissements de soins, sont soumis à de multiples obligations de déclaration au titre du Code de la santé publique, comment distinguer les événements.

Publié le 16/07/2012

Pour les professionnels

Comment analyser vos événements significatifs de radioprotection ?

Les enseignements tirés de l’analyse des événements significatifs de radioprotection constituent de réelles opportunités pour sécuriser le processus de prise en charge des patients en radiothérapie. Cette démarche réactive contribue à l’identification des risques et à l’adoption de mesures préventives.

Publié le 25/11/2011

Pour les professionnels

La première séance « à blanc »

La première séance de radiothérapie, communément appelée séance "à blanc", est essentielle à la maîtrise des risques en radiothérapie. Ce rendez-vous sous la machine de traitement permet de vérifier tous les paramètres de traitement et le positionnement du patient, avant le début du traitement.

Publié le 28/02/2011

Pour les professionnels

Identification du patient

Le renforcement de la sécurité des soins en radiothérapie est basé sur la mise en oeuvre progressive de démarches qualité par les professionnels. Identifier les risques, analyser les dysfonctionnements, mettre en œuvre des actions correctives… Cette dynamique de progrès, soutenue par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), est alimentée par la déclaration des événements significatifs de radioprotection.