Doctrine pour la gestion post-accidentelle d’un accident nucléaire

EN SAVOIR PLUS

La gestion post-accidentelle d'un accident nucléaire : éléments de doctrine

Lancer la vidéo

Nous avons interrogé Jean-Luc Godet, qui dirige la Direction des rayonnements ionisants à l'ASN et André-Claude Lacoste, qui a accompagné les premiers pas du Comité directeur pour la gestion de la phase post-accidentelle.

La démarche suivie par le comité directeur pour la gestion post-accidentelle d'un accident nucléaire (CODIRPA) a abouti à l’élaboration d’éléments constitutifs d’une première doctrine nationale pour la gestion post-accidentelle d’un accident nucléaire d’ampleur moyenne entraînant des rejets de courte durée (moins de 24 heures).

Ce document constitue aujourd’hui le socle de la gestion post-accidentelle d’un accident nucléaire en France. Il est destiné aux acteurs locaux et nationaux concernés. Il a vocation à la fois à susciter la réflexion de ces acteurs quant à la préparation d’une telle situation et à les guider pour la gestion d’une crise réelle.

Après avoir défini les différentes phases d’un accident nucléaire, le document présente les principes retenus par le CODIRPA pour soutenir la gestion post-accidentelle nucléaire. Il s’attache ensuite à présenter les principales actions à mettre en œuvre ou à engager dès la sortie de la phase d’urgence ainsi que les lignes directrices pour la gestion des périodes de transition et de long terme.

Il est accompagné de trois annexes qui présentent, de manière détaillée, les actions à mener durant les trois périodes successives de sortie de la phase d’urgence, de transition et de long terme.

Date de la dernière mise à jour : 30/06/2017