La thyroïde, une glande essentielle

Schéma de la thyroïde chez l'être humain

La thyroïde est une petite glande (environ 5 cm chez l’adulte) située sur le devant du cou. La thyroïde fabrique des hormones qui jouent un rôle essentiel chez l’humain : croissance, développement intellectuel… Elle a un rôle particulièrement important chez l’enfant, et ce, dès la vie intra-utérine. Quel que soit l’âge, ces hormones contrôlent le fonctionnement de l’organisme. 

À quel moment prendre les comprimés d’iode ?

L’efficacité est optimale si la prise est réalisée dans les 2 heures avant le début des rejets d’iode radioactif ; elle est de 50 % si la prise est réalisée 6 heures après le début des rejets. Les comprimés doivent donc être pris immédiatement lorsque le préfet en donne la consigne et uniquement à ce moment-là.

Comment serait-on prévenu ?

Pour ordonner la prise d’un comprimé d’iode, les pouvoirs publics utilisent tous les moyens d’information :

  • les médias du service public (France Bleu, France 3, sites internet préfectoraux) : ils diffusent les consignes et donnent des informations sur l’évolution de la situation ;
  • les véhicules avec haut-parleur : ils sont utilisés pour transmettre les consignes au plus près du terrain.

Combien de comprimés dois-je prendre ?

Les comprimés d’iode peuvent être pris par tous. Ils sont en particulier recommandés pour les personnes dont la thyroïde est la plus sensible vis-à-vis du risque de contamination : femmes enceintes (fœtus), bébés, enfants et jeunes.

Posologie des comprimés d’iodure de potassium dosés à 65 mg :

  • À partir de 12 ans, adultes, y compris les femmes enceintes ➜ 2 comprimés d’iode
  • Enfant (de 3 à 12 ans)  ➜ 1 comprimé d’iode
  • Bébé (de 1 mois à 3 ans) ➜ un demi-comprimé d’iode
  • Nouveau-né  (jusqu’à 30 jours)  ➜ un quart de comprimé d’iode

Mode d’ingestion :

Les comprimés doivent être avalés ou dissous dans une boisson (eau, lait, jus de fruit). Ils sont quadri-sécables pour permettre un dosage adapté à tous les âges. Ils doivent être rangés dans un lieu accessible, conservés dans leur emballage d’origine, dans un endroit sec, hors de portée des enfants et ne dépassant pas 25°C.

Contre-indications :

Les contre-indications à l’iode sont rares. Cependant demandez conseil à votre médecin traitant dès maintenant si vous avez :

  • un antécédent ou une maladie thyroïdienne en cours (hyper ou hypo thyroïdie…)
  • une allergie connue à l’iode, même si cela est très rare.

Date de la dernière mise à jour : 30/06/2017