La gestion des conséquences de l'accident de Tchernobyl. Perspective thématique

Vingt ans après l'accident de Tchernobyl (1986), le projet PAREX a permis de revenir sur l'ensemble de la gestion post-accidentelle en Biélorussie.

Une première évaluation du programme CORE: le séminaire de Gomel en octobre 2005

Le séminaire méthodologique de Gomel

Deux ans après le début du programme CORE, un premier retour d'expérience du programme CORE a été organisé sous la forme d'un séminaire organisé à Gomel du 26 au 28 octobre 2005. Ce séminaire a rassemblé environ 80 participants. Le retour d'expérience y a été organisé de façon participative, avec des représentants des différentes catégories d'acteurs engagés (autorités locales et régionales, acteurs locaux engagés dans les projets, instituts scientifiques biélorusses, autorités nationales, partenaires internationaux engagés dans le financement ou la mise en œuvre des projets).

Cette première évaluation des modes d'action et des structures de coordination du programme intervenant à mi-parcours du programme, elle n'a pu en tirer un bilan complet. Il a cependant été possible de mettre en évidence les premiers impacts du programme et de poser un premier diagnostic sur les nouveaux modes d'action expérimentés dans le cadre de CORE.

CORE : processus expérimental en construction

Les participants du séminaire de Gomel se sont accordés sur le fait que le programme CORE est un processus en construction continue.

Des modes d'action nouveaux possibles

Fin 2005, deux ans après son commencement, CORE a d'ores et déjà démontré qu'il est possible, dans le contexte biélorusse, de mobiliser l'énergie de la communauté internationale tout en confortant les institutions publiques et privées et leurs outils d'action.

Un accord sur les conditions d'une réhabilitation durable

Le séminaire de Gomel a permis aux participants d'identifier ensemble un ensemble de conditions nécessaires à une réhabilitation durable des conditions de vie dans les territoires contaminés de Biélorussie.

Premiers impacts de CORE

Au niveau territorial, CORE a permis de susciter de l'enthousiasme et une forte mobilisation de nouveaux acteurs.

Soutenabilité de l'approche CORE

Pour les participants du séminaire de Gomel, la question de la soutenabilité de l'approche CORE se pose plus particulièrement dans deux domaines : celui de la facilitation et celui de la connexion avec les processus de décision nationaux et locaux.

Date de la dernière mise à jour : 25/03/2014