La gestion des conséquences de l'accident de Tchernobyl. Perspective thématique

Vingt ans après l'accident de Tchernobyl (1986), le projet PAREX a permis de revenir sur l'ensemble de la gestion post-accidentelle en Biélorussie.

Le programme CORE : des structures de coordination au service de l'action commune

Signature de la déclaration de principes du programme CORE

En 2003, le programme CORE (COopération pour la REhabilitation des conditions de vie dans les territoires contaminés de Biélorussie) a mis en place des structures de coordination et d'intégration originales. Elles répondent à 4 objectifs en termes de gouvernance du programme :

  • permettre aux différents partenaires de construire une compréhension partagée du problème de la réhabilitation des conditions de vie ;
  • permettre une action commune des différents partenaires engagés dans le programme CORE ;
  • faciliter l'intégration entre les différents domaines d'action du programme (santé, radioprotection, éducation et mémoire, économie et développement des zones rurales) ;
  • faciliter l'intégration entre les différents niveaux d'action en jeu (local, régional, national et international).

 Pour ce faire, les structures du programme CORE comprennent 4 organes principaux assumant des fonctions différenciées dans la chaîne de décision et d'action :

Comité de préparation et d'évaluation

Le Comité de préparation et d'évaluation rassemble l'ensemble des acteurs engagés dans le programme CORE.

Comité d'approbation

Le Comité d'Approbation est l'organe de responsabilité et de décision du programme CORE.

Équipe de coordination

Une Equipe de coordination permanente (jusqu'à 10 personnes) est mise au service de l'ensemble des partenaires locaux, nationaux et internationaux du programme CORE afin de faciliter l'action commune.

Comités de liaison thématiques

Les Comités de liaison thématiques réunissent les principaux acteurs locaux, régionaux, nationaux et internationaux concernés par un des 4 domaines d'action prioritaires du programme CORE : santé, radioprotection, éducation et mémoire, économie et développement des zones rurales.

Date de la dernière mise à jour : 25/03/2014