La gestion des conséquences de l'accident de Tchernobyl. Perspective historique

Vingt ans après l'accident de Tchernobyl (1986), le projet PAREX a permis de revenir sur l'ensemble de la gestion post-accidentelle en Biélorussie.

Les conditions de la soutenabilité de l'approche CORE

Le séminaire méthodologique de Gomel

Pour les participants du séminaire de Gomel, la question de la soutenabilité de l'approche CORE se pose plus particulièrement dans deux domaines : celui de la facilitation et celui de la connexion avec les processus de décision nationaux et locaux.

Dans le premier domaine, l'ensemble des participants au séminaire de retour d'expérience s'est accordé sur la nécessité de fonder de façon plus durable la fonction de facilitation. Ce diagnostic vaut tant pour la facilitation technique (facilitation de l'accès aux connaissances et savoir-faire) ou de la facilitation stratégique (aide à la mise en relation entre acteurs, au développement de partenariats, …).

La question de la connexion avec les processus de décision trouve quant à elle une réponse territoriale et une réponse nationale. Au niveau du territoire, le besoin de plates-formes de coordination et d'intégration au niveau des districts est identifié. Ces plate-formes auraient pour fonction de constituer un lieu de dialogue régulier entre les différents acteurs engagés dans des projets, et en particulier avec les différentes administrations au niveau du district. Au niveau national, les participants reconnaissent la nécessité d'engager un processus de réflexion impliquant les différents acteurs publics (locaux, régionaux et nationaux) concernés par la problématique de la réhabilitation des conditions de vie. Un tel processus permettrait de tirer les leçons du programme CORE du point de vue de l'action publique. Son objectif serait également d'étudier les possibles adaptations des modes d'action des administrations, notamment du Comité Tchernobyl, susceptibles de faciliter le développement des nouvelles stratégies de réhabilitation des conditions de vie dans l'ensemble des districts contaminés de Biélorussie.

Date de la dernière mise à jour : 23/08/2018