La gestion des conséquences de l'accident de Tchernobyl. Perspective historique

Vingt ans après l'accident de Tchernobyl (1986), le projet PAREX a permis de revenir sur l'ensemble de la gestion post-accidentelle en Biélorussie.

Les Comités de liaison thématiques : faciliter le dialogue entre différents niveaux de décision

Réunion du Comité de liaison "Qualité Radiologique"

Les Comités de liaison thématiques réunissent les principaux acteurs locaux, régionaux, nationaux et internationaux concernés par un des 4 domaines d'action prioritaires du programme CORE : santé, radioprotection, éducation et mémoire, économie et développement des zones rurales.

Ils accueillent des acteurs qui ne sont pas directement impliqués dans des projets menés dans le cadre de ce programme, mais avec lesquels une coordination est nécessaire pour le succès des actions engagées.

Les Comités de liaison permettent notamment à ces acteurs :

  • d'échanger des informations sur les activités en cours ;
  • de construire un retour d'expérience ;
  • d'avoir une vision globale et stratégique des actions développées ;
  • d'articuler les actions menées dans le cadre du programme avec l'action des principaux acteurs concernés hors du programme (notamment les différentes administrations nationales).

Les Comités de liaison n'étaient pas prévus à l'origine du programme et ne sont donc pas inscrits dans la Déclaration de principes du programme CORE. Ils sont nés du besoin, rapidement identifié au cours de la première année du programme, d'une coordination entre les différents acteurs territoriaux, nationaux et internationaux concernés (en particulier les administrations nationales biélorusses de la santé, de l'éducation, les différents départements du Comité Tchernobyl, …).
 

Date de la dernière mise à jour : 23/08/2018