La gestion des conséquences de l'accident de Tchernobyl. Perspective historique

Vingt ans après l'accident de Tchernobyl (1986), le projet PAREX a permis de revenir sur l'ensemble de la gestion post-accidentelle en Biélorussie.

Les enseignements du projet de suivi radiologique

Mesure de la radioactivité corporelle d'un bébé

Pour être efficace et durable, un système de suivi radiologique, tel que celui développé dans le district de Braguin, doit reposer sur des bases scientifiques et techniques solides : du matériel accrédité, une certification des mesures et une assurance qualité. Cela requiert également de faire appel à des personnes qualifiées, bien formées, motivées, qui ont le sens du rapport aux autres.

Un tel système doit permettre :

  • à chaque individu de comprendre sa situation radiologique et de faire ses choix ;
  • aux autorités locales et nationales de disposer d'outils de décision pour mettre en œuvre des contre-mesures adaptées ;
  • aux producteurs privés et aux entreprises de certifier leurs produits ;
  • aux professionnels de la santé de développer leurs actions de surveillance sanitaire.

 
 Enfin, ce système de suivi radiologique -c'est là un point essentiel- doit favoriser la confiance sociale à travers la pluralité des sources de mesure en particulier grâce à l'existence de mesures indépendantes.

Date de la dernière mise à jour : 23/08/2018