La gestion des conséquences de l'accident de Tchernobyl. Perspective historique

Vingt ans après l'accident de Tchernobyl (1986), le projet PAREX a permis de revenir sur l'ensemble de la gestion post-accidentelle en Biélorussie.

Vingt ans après l'accident de Tchernobyl (1986), le projet PAREX a permis de revenir sur l'ensemble de la gestion post-accidentelle en Biélorussie.

  

A la mémoire des liquidateurs

Le présent historique retrace les grandes étapes et les moments forts qui ont marqué cette période. Ces étapes marquent l'évolution progressive d'une conception technique classique de la gestion post-accidentelle vers une démarche novatrice de réhabilitation des conditions de vie prenant en compte tous les aspects de la vie dans les territoires contaminés ( sanitaires, écologiques économiques, sociaux culturels, …) et mobilise les populations concernées.

De 1986 à 1991

Le 26 avril 1986, le réacteur n° 4 de la centrale de Tchernobyl explose et prend feu. Dès le lendemain, les autorités soviétiques évacuent la ville de Prypiat (45.000 habitants), voisine de la centrale. Toutes les localités situées dans un rayon de 30 km autour du lieu de l'accident (130.000 personnes) sont évacuées le 2 mai. Une mobilisation exceptionnelle des moyens de L’État

De 1991 à 1993

Au moment de la chute de l'URSS, chacune des républiques concernées (Russie, Ukraine et Biélorussie) met en place un cadre institutionnel et juridique pour la gestion post-accidentelle. Dès 1990, la Biélorussie, pionnière en la matière, crée un Comité d'Etat chargé d'assurer la responsabilité du suivi de la gestion post-accidentelle : le Comité Tchernobyl. Entre 1991 et 1992, les trois nouveaux Etats mettent en place des dispositifs juridiques et institutionnels de façon quasi simultanée.

De 1993 à 2001

L'année 1994 marque une étape importante dans l'évolution de la gestion post-accidentelle, avec la reconnaissance officielle par la communauté scientifique internationale d'un lien entre les pathologies de la thyroïde constatées chez les enfants et les rejets d'iode radioactif au moment de l'accident de Tchernobyl.

De 2001 à 2005

La montée en puissance d'une démarche politique au niveau européen et international

Chronologie générale

Résumé de la période de l'explosion et incendie du quatrième réacteur de la centrale nucléaire de Tchernobyl à 2006

Date de la dernière mise à jour : 30/06/2017