La gestion post accidentelle de Tchernobyl

En 2005, l'ASN a lancé une étude sur le retour d'expérience de la gestion post-accidentelle de Tchernobyl. Cette étude a été confiée à la société Mutadis Consultants qui a organisé 5 séminaires appelés « PAREX » (Post-Accidentel - Retour d'EXpérience) de septembre 2005 à août 2006.

Les objectifs

Habitante d'Olmany - projet ETHOS / 1998

Les objectifs de cette démarche, outre l'étude du retour d'expérience biélorusse de la gestion post-accidentelle de l'accident nucléaire de Tchernobyl (26 avril 1986), étaient :

 • d'évaluer la pertinence de ce retour d'expérience dans le contexte social, économique et politique de la France et de l'Union européenne ;
 • d'en dégager des enseignements dans la perspective de la mise en place d'un dispositif de préparation à la gestion post-accidentelle d'un événement de contamination radiologique (accident technologique ou acte de malveillance) dans un contexte français (territorial et national).

Un matériau inédit sur la gestion post-accidentelle de Tchernobyl

La démarche PAREX a permis de rassembler un matériau historique, sociologique, juridique et technique conséquent (plusieurs dizaines de pages, une soixantaine de photos, plusieurs documents scientifiques au format PDF et des liens vers des pages Internet de nos différents partenaires) et en grande partie inédit sur la gestion post-accidentelle de Tchernobyl entre 1986 et 2005.

Ce matériau provient de travaux de recherche engagés depuis 1990 : programmes de recherche conjoints de la Commission européenne et de la Communauté des Etats Indépendants (ex-URSS) (CCE–CEI), Ethos, CORE, Eurethos, SAGE et FARMING.
Il comprend en outre des présentations et témoignages de différents acteurs de la situation post-accidentelle de Tchernobyl ainsi que des 3 chercheurs qui ont animé cette démarche.