Lexique

Baisse du niveau d'eau primaire

Pendant les phases d'arrêt du réacteur, lorsque les assemblages combustibles sont dans la cuve il est nécessaire d'assurer une circulation et un niveau minimal d'eau dans le circuit primaire afin d'évacuer la puissance résiduelle. Le circuit de refroidissement à l'arrêt : assure cette fonction par l'intermédiaire de deux voies redondantes, il comporte ainsi deux pompes et deux échangeurs. Lors de certaines opérations de maintenance, notamment après l'arrêt du réacteur ou avant son redémarrage, l'exploitant est amené à vidanger partiellement le circuit primaire afin d'atteindre un niveau d'eau appelé plage de travail basse du circuit de refroidissement à l'arrêt. Il existe cependant une limite inférieure à ne pas dépasser. Dans cette configuration, la quantité d'eau étant réduite, le fonctionnement des pompes ainsi que le niveau et la température de l'eau primaire doivent être surveillés attentivement pour détecter toute anomalie pouvant compromettre le refroidissement du cœur du réacteur. En particulier, la quantité d'eau doit rester suffisante pour permettre un fonctionnement correct des pompes.