Lexique

Autoprotection

Dans un réacteur à neutrons thermiques, pour éviter que les neutrons se ralentissant par diffusions successives ne disparaissent à cause des gigantesques sections efficaces de capture résonnante de l'uranium 238 (238U), deux mécanismes, qualifiés de phénomènes d'autoprotection des résonances, permettent d'abaisser le nombre de neutrons concernés. D'une part, les neutrons sont ralentis par le modérateur de façon discontinue et perdent ainsi à chaque diffusion une quantité finie d'énergie, ce qui leur permet de sauter par-dessus une résonance. D'autre part, une structure hétérogène dans laquelle la zone où les neutrons se ralentissent se trouve séparée de celle contenant les noyaux résonnants est adoptée.