Les relations multilatérales

Par des actions dans un cadre multilatéral, notamment celui de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA), l’ASN cherche à promouvoir des objectifs de sûreté ambitieux, notamment dans les standards de sûreté de l’Agence, ainsi que le partage d’expérience et des coopérations en matière de revue par les pairs.

Le Comité scientifique des Nations unies sur les effets des rayonnements atomiques (UNSCEAR)

Créé en 1955 par l'Assemblée générale des Nations Unies, l’UNSCEAR (Comité scientifique des Nations unies pour l’étude des effets des rayonnements ionisants) procède périodiquement à la synthèse de l'ensemble des données scientifiques internationales sur les sources des rayonnements et leurs risques pour l'environnement et la santé. Il propose des estimations de risque et les résultats de ces travaux sont utilisés par d'autres organisations pour proposer des limites de dose et des dispositions en matière de radioprotection.

Cette activité est supervisée par la réunion annuelle des représentations nationales des États membres, composée d’experts internationaux. A ce sujet, l'Assemblée générale des Nations Unies a désigné 27 pays en tant que membres du Comité scientifique.

 

Date de la dernière mise à jour : 20/08/2019