Faire progresser la sûreté nucléaire et la radioprotection

FR | EN
Compte

Division de Marseille

NOUS CONTACTER

Autorité de sûreté nucléaire
Division de Marseille 

36, boulevard des dames
CS 30466
13235 Marseille cedex 2

Tél : +33 (0)4 88 22 66 27

Fax : +33 (0)4 88 22 66 49 

marseille.asn@asn.fr

La division de Marseille contrôle la sûreté nucléaire, la radioprotection et le transport de substances radioactives dans les 13 départements des régions Provence - Alpes - Côte d’Azur (PACA), Corse et Languedoc-Roussillon.
Au 31 décembre 2015, les effectifs de la division de Marseille s’élèvent à 20 agents : le chef de division, 2 adjoints, 14 inspecteurs et 3 agents administratifs, placés sous l’autorité de la déléguée territoriale.

Les installations contrôlées

Le parc d’activités contrôlées couvre 27 installations nucléaires de base (INB) en phase de projet, de construction, de fonctionnement ou encore de démantèlement, ainsi que de 2 installations en cours de création. L'ensemble est réparti comme suit :

  • Site de Cadarache (Bouches-du-Rhône)
    • le centre de recherche du CEA Cadarache, qui compte 20 INB civiles, dont le réacteur Jules Horowitz en cours de construction ;
    • le projet international de l’installation ITER, attenant au centre CEA de Cadarache, en cours de construction.
     
  • Plateforme de Marcoule (Gard) :
    • l'usine MELOX de production de combustible nucléaire "Mox" ;
    • le centre de recherche du CEA Marcoule, qui inclut les INB civiles ATALANTE et PHENIX ainsi que le projet de création d'une installation d'entreposage DIADEM ;
    • l'installation CENTRACO de traitement de déchets faiblement radioactifs ;
    • l'irradiateur industriel GAMMATEC Marseille.
     
  • Narbonne (Aude) :
    • l’installation Écrin sur le site de Malvési
  • Marseille
    • l'ionisateur industriel GAMMASTER
Le contrôle du nucléaire de proximité

 A ce parc d'INB s'ajoutent les nombreuses activités nucléaires de proximité réparties comme suit au 31 décembre 2015 :

  • Domaine médical :
    • 20 services de radiothérapie externe ;
    • 6 services de curiethérapie ;
    • 28 services de médecine nucléaire ;
    • 170 services de radiologie interventionnelle ;
    • 160 appareils de scanographie ;
    • environ 2 500 appareils de radiodiagnostic médical ;
    • environ 4 500 appareils de radiodiagnostic dentaire.
    • Domaine de la recherche :
      • environ 111 laboratoires détenant des sources de rayonnement.
      • Domaine industriel :
        • 2 cyclotrons de production de radio-isotopes ;
        • 13 sièges et 8 agences de sociétés de radiographie industrielle ;
        • environ 180 établissements industriels détenant des sources de rayonnement ;
        • 460 utilisateurs de détecteurs de plomb ;
        • environ 60 vétérinaires mettant en œuvre des activités nucléaires.
        • Laboratoires et organismes agréés par l’ASN, notamment :
          • 5 sièges de laboratoires agréés pour les mesures de la radioactivité de l’environnement ;
          • 10 sièges d’organismes agréés pour les contrôles en radioprotection.
        • l'instruction des demandes d'autorisations ;
        • des inspections annoncées et inopinées ;
        • le suivi de la déclaration et du traitement des incidents ;
        • le contrôle de la gestion des déchets par les exploitants des INB.

Date de la dernière mise à jour : 15/09/2017