Les autres acteurs du contrôle

La 26e conférence des CLI

La 26e conférence des Commissions locales d’information a rassemblé plus de 200 participants le 10 décembre 2014 à Paris à l’initiative de l’ASN et en partenariat avec l’ANCCLI.

La mobilisation des CLI a été importante et diversifiée : 127 participants représentaient 32 des 38 CLI.

Comme les années antérieures, la conférence a aussi réuni, autour des représentants des CLI,  des représentants des conseils généraux et des préfectures de départements dotés de CLI, des administrations intéressées, des associations et des exploitants d’installations nucléaires.

 

Jean Yves Le Déaut, vice président de l'OPECST

La matinée de la conférence a été consacrée à une séance de "questions d’actualité" en trois temps :

  1. l’actualité de l’ANCCLI  par son président, Jean-Claude Delalonde ;
  2. l’actualité de l’ASN par son directeur général, Jean-Christophe Niel ;
  3. les dispositions du projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte intéressant les CLI et les INB par Henri LEGRAND, conseiller auprès du directeur général de l’ASN.

Jean Yves Le Déaut, vice président de l'Office Parlementaire d’Évaluation des Choix Scientifiques et Technologiques (OPECST) est intervenu devant les participants de la conférence.

La première table ronde de la conférence a traité de la poursuite du fonctionnement des réacteurs nucléaires après leur 4ème réexamen de sûreté.

En introduction, Jean-Jacques DUMONT, commissaire de l’ASN, a évoqué le contexte réglementaire applicable à la poursuite du fonctionnement des réacteurs nucléaires après leur 4ème réexamen de sûreté, les enjeux associés et les échéances à venir, ainsi que les modalités d’association des CLI et du public dans cette procédure.

La table ronde a interrogé les phénomènes de vieillissement et d’obsolescence des matériaux, de dimensionnement des centrales en termes de durée de vie et de critères de fin de vie des réacteurs.

La deuxième table ronde a porté sur les actions de protection des populations en cas d’accident nucléaire : vers une harmonisation européenne ? 

Elle a été introduite par Nicolas FOURNIER, représentant d’une association au sein de la CLI de Gravelines. Il a fait part du questionnement d’une CLI frontalière sur le sujet des mesures de protection des populations en cas d’accident.

La table ronde a permis d’aborder les différences de recommandations de protection des populations entre les pays européen et d’explorer des axes de progrès permettant de mieux s’harmoniser en situation d’urgence.

La date de la 27ème conférence annuelle des CLI a été fixée au mercredi 04 novembre 2015.

Les interventions de la 26e Conférence des CLI

Séance "questions d’actualité" :

  • Projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte par Henri LEGRAND, conseiller auprès du directeur général de l’ASN.

Table-ronde n°1 : La poursuite du fonctionnement des réacteurs nucléaires après leur 4ème réexamen de sûreté.

26e conférence des CLI Table ronde n°1
  • Thierry CHARLES, directeur général adjoint de l’IRSN, chargé de la sûreté nucléaire
  • Jean-Jacques DUMONT, commissaire de l’ASN
  • Philippe SASSEIGNE, directeur de la division production nucléaire d’EDF
  • Monique SENÉ, vice-présidente de l’ANCCLI

Table ronde n°2 : les actions de protection des populations en cas d’accident nucléaire : vers une harmonisation européenne ? 

26e conférence des CLI Table ronde n°2
  • Nicolas FOURNIER, représentant associatif Les Amis de la Terre à la CLI de Gravelines
  • Jean-Luc LACHAUME, directeur général adjoint de l’ASN
  • Christophe MURITH, chef de la section des risques radiologiques à l'Office fédéral de la santé publique de Suisse
  • Frédéric PERISSAT, préfet des Ardennes
  • Michèle RIVASI, présidente de Nuclear Transparency Watch

   

Date de la dernière mise à jour : 28/06/2017