Les autres acteurs du contrôle

La 23e conférence des CLI

La 23e conférence des Commissions locales d’information a rassemblé 225 participants le 14 décembre 2011 à Paris à l’initiative de l’ASN et en partenariat avec l’ANCCLI.

La mobilisation des CLI a été importante et diversifiée : 122 participants représentaient 34 CLI différentes, ce qui constitue un niveau record de participation.

Comme les années antérieures, la conférence a aussi réuni, autour des représentants des CLI, des membres du Haut Comité pour la transparence et l’information sur la sécurité nucléaire (HCTISN), des représentants des conseils généraux et des préfectures de départements dotés de CLI, des administrations intéressées, des associations et des exploitants d’installations nucléaires.

La conférence a été précédée d’une réunion des membres de CLI organisée par l’ANCCLI qui a notamment permis un débat entre les représentants des CLI et l’ASN sur les moyens des CLI.

La 23ème Conférence a été ouverte sur une séance de « questions d’actualité » en trois temps :

  • l’actualité de l’ASN par son Directeur général, Jean-Christophe Niel ;
  • l’actualité de l’ANCCLI par son Président, Jean-Claude Delalonde ;
  • Bilan d’activité du Haut comité pour la transparence et l’information sur la sécurité nucléaire (HCTISN) par son Président, Henri Revol.

La première table ronde de la conférence a porté sur l’évaluation de la sûreté des INB et la prise en compte du retour d’expérience de Fukushima.

En introduction, Sophie MOURLON, directrice générale adjointe de l’ASN a resitué la démarche des tests de résistance européens et des évaluations complémentaires de sûreté françaises dans le cadre général de la sûreté des INB.Claude BIRRAUX, président de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques a évoqué les travaux menés par l’Office sur "La sécurité nucléaire, la place de la filière et son avenir" qui ont donné lieu à un rapport d’étape à la fin du mois de juin.
Les échanges ont permis d’aborder les premières actions envisagées pour renforcer la sûreté des installations nucléaires et l’association des parties prenantes aux audits post-Fukushima.

La deuxième table ronde a été consacrée à l’information et la protection des populations en cas d’accident nucléaire en France ou à l’étranger.

En introduction, Jean-Jacques DUMONT, commissaire de l’ASN, a rappelé les actions des autorités françaises pendant l’accident de Fukushima en termes d’information des populations et de mesures de contrôle. Il a présenté les premières pistes d’action de l’ASN en matière de gestion de crise, d’information et de gestion post-accidentelle.
La table ronde a permis d’évoquer les actions de mesure de la radioactivité menées en France et au Japon ainsi que les questionnements du public. Les participants ont insisté sur le caractère primordial de structures crédibles et ont interrogé le dispositif d’alerte, d’information et d’intervention existant en France.

La date de la 24ème conférence annuelle des CLI a été fixée au mercredi 12 décembre 2012.

Consultez la vidéo réalisée à l’occasion de la 23ème conférence des CLI.

 Interviews de Gilles Compagnat (HCTISN), Yvan Pouleur (AFCN), David Boilley (ACRO) et Gérard Chaumontet.

EN SAVOIR PLUS

23e conférence des Commissions locales d'information (CLI)

Lancer la vidéo

Les actes de la conférence

Les interventions de la 23ème Conférence des CLI

Séance « questions d’actualité » :

Table ronde n°1 « l’évaluation de la sûreté des INB et la prise en compte du retour d’expérience de Fukushima »

  • Introduction par Sophie MOURLON, directrice générale adjointe de l’ASN

Autres participants de la table ronde :

  • Claude BIRRAUX, président de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques
  • Jean-Marc MIRAUCOURT, directeur de l'ingénierie nucléaire à EDF
  • Gilles COMPAGNAT, animateur du groupe de travail « Audit de sûreté des INB » du HCTISN
  • Juliette REAL, membre de la CLI d’ITER
  • Yvan POULEUR, directeur de la stratégie de l’Agence fédérale belge de contrôle nucléaire (AFCN)

Table ronde n°2 « L’information et la protection des populations en cas d’accident nucléaire en France ou à l’étranger »

  • Introduction par Jean-Jacques DUMONT, commissaire de l’ASN

Autres participants de la table ronde :

  • Charles GIUSTI, sous-directeur de la planification et de la gestion des crises à la DGSCGC (Ministère de l’Intérieur)
  • David BOILLEY, président de l’Association pour le Contrôle de la Radioactivité de l'Ouest (ACRO)
  • Gérard CHAUMONTET, vice-président de la CLI du Tricastin (CLIGEET)
  • Didier CHAMPION, directeur de l’environnement et de l’intervention à l'IRSN

Date de la dernière mise à jour : 28/06/2017