Phébus

L’installation nucléaire de base (INB) 92 est située sur le centre CEA de Cadarache.
Créé en 1977, le réacteur expérimental PHEBUS était destiné à l’étude des accidents graves par perte des systèmes de protection et de sauvegarde des réacteurs de la filière à eau légère, ainsi qu’à la définition de procédures opératoires visant à éviter la fusion du cœur ou à en limiter les conséquences.

Réacteur expérimental - CEA

L’installation nucléaire de base (INB) 92 est située sur le centre CEA de Cadarache.

Créé en 1977, le réacteur expérimental PHEBUS était destiné à l’étude des accidents graves par perte des systèmes de protection et de sauvegarde des réacteurs de la filière à eau légère, ainsi qu’à la définition de procédures opératoires visant à éviter la fusion du cœur ou à en limiter les conséquences.

Le système expérimental permettait de tester des équipements amovibles du circuit primaire et de l’enceinte de confinement dans différentes configurations thermohydrauliques. Les essais menés dans PHEBUS ont permis d’étudier des situations très proches de conditions de fonctionnement des réacteurs à eau sous pression.

Le CEA a décidé, le 22 novembre 2007, de ne plus poursuivre les expérimentations dans l’INB 92. Ainsi, le démontage et l’assainissement des équipements contenus dans le caisson PF ont été entrepris et la première phase des travaux, qui pouvaient être menés sans décret de démantèlement, est achevée. Le sas d’accès au caisson PF, qui permet un accès sûr, devrait être pérennisé.

Les activités de l’INB 92 concernent la surveillance de l’installation : contrôles périodiques, gestion des matières nucléaires, effluents et déchets.

 Le déchargement du cœur a été effectué en octobre et novembre 2012.

L’ASN dresse un bilan globalement satisfaisant de l’installation Phébus pour l’année 2018. La formalisation des modalités de surveillance des intervenants extérieurs doit néanmoins être améliorée.

Date de la dernière mise à jour : 16/05/2019