Installation d'ionisation de Pouzauges

L'usine d'ionisation de Pouzauges, située dans l'ouest du département de la Vendée, est exploitée par la société Ionisos. Elle constitue l'installation nucléaire de base 146.
Les installations industrielles d'ionisation sont destinées à assurer le traitement par rayonnement gamma de matériel médical ou de produits alimentaires.

Installation d'ionisation - Ionisos

Installation contrôlée par

la division de Nantes

L'installation en bref

L'usine d'ionisation de Pouzauges, située dans l'ouest du département de la Vendée, est exploitée par la société Ionisos. Elle constitue l'installation nucléaire de base 146. Les installations industrielles d'ionisation sont destinées à assurer le traitement par rayonnement gamma de matériel médical ou de produits alimentaires. Un ionisateur est constitué d'une casemate en béton dans laquelle ont lieu les opérations d'ionisation. À l'intérieur de cette casemate, les sources sont entreposées dans une piscine. Elles sont extraites de la piscine à distance et automatiquement lors d'une opération d'ionisation. Elles redescendent dans la piscine lors des interventions des opérateurs. Tout risque d'irradiation dans la casemate est alors écarté. L'ASN a autorisé le 20 novembre 2003 la reprise de l'exploitation industrielle de l'installation d'ionisation de Pouzauges.

Les rayonnements gamma émis servent à stériliser, à détruire les germes pathogènes ou à renforcer (par la réticulation) les propriétés techniques de certains polymères, en exposant les produits à ioniser (matériel médical à usage unique, conditionnements, matières premières ou produits finis destinés aux industries pharmaceutiques et cosmétiques, films d’emballage) pendant un laps de temps déterminé.

L’installation est constituée d’un bassin dans lequel les sources radioactives sont entreposées « sous eau » et surmonté d’une casemate où sont effectuées les opérations d’ionisation, de locaux d’entreposage des produits avant et après traitement, de bureaux et de locaux techniques.

Appréciations 2020

L’ASN considère que l’exploitation de l’irradiateur à Sablé-sur‑Sarthe se déroule de manière satisfaisante en matière de sûreté nucléaire et de radioprotection. Concernant l’irradiateur à Pouzauges, l’ASN considère que l’exploitant fait preuve de transparence, toutefois un manque de rigueur d’exploitation a été constaté. En 2020, l’ASN a par ailleurs poursuivi l’instruction des rapports de réexamen périodique des deux irradiateurs. Plusieurs projets de modifications de l’installation de Pouzauges sont en cours d’instruction et l’ASN a autorisé la prolongation de la durée d’utilisation de sources scellées à Sablé‑sur‑Sarthe.

Date de la dernière mise à jour : 27/05/2021