Installations nucléaires

Accélérateur linéaire (déclassée)

Un accélérateur linéaire est un dispositif permettant d'accélérer des particules chargées afin de leur fournir une énergie cinétique importante dans le but de produire des réactions avec la matière. Les particules accélérées peuvent être des électrons, des protons, ou bien des ions lourds.

Synchrotron Saturne (déclassée)

Le centre de Saclay abritait également les INB n°48 (accélérateur circulaire d'ions positifs SATURNE) et 43 (accélérateur linéaire d'électrons), mais ces installations, aujourd'hui démantelées, ont été rayées de la liste des installations nucléaires de base en 2005 et 2006

Station de traitement des effluents et déchets solides (déclassée)

Le centre de Saclay abritait également les INB n°48 (accélérateur circulaire d'ions positifs SATURNE) et 43 (accélérateur linéaire d'électrons), mais ces installations, aujourd'hui démantelées, ont été rayées de la liste des installations nucléaires de base en 2005 et 2006

Laboratoire de chimie du plutonium LCPu (déclassée)

Le centre de Saclay abritait également les INB n°48 (accélérateur circulaire d'ions positifs SATURNE) et 43 (accélérateur linéaire d'électrons), mais ces installations, aujourd'hui démantelées, ont été rayées de la liste des installations nucléaires de base en 2005 et 2006

Laboratoire d'études de combustibles à base de plutonium RM2 (déclassée)

Le centre de Saclay abritait également les INB n°48 (accélérateur circulaire d'ions positifs SATURNE) et 43 (accélérateur linéaire d'électrons), mais ces installations, aujourd'hui démantelées, ont été rayées de la liste des installations nucléaires de base en 2005 et 2006

Installation d'entreposage de déchets radioactifs solides (déclassée)

Le centre de Saclay abritait également les INB n°48 (accélérateur circulaire d'ions positifs SATURNE) et 43 (accélérateur linéaire d'électrons), mais ces installations, aujourd'hui démantelées, ont été rayées de la liste des installations nucléaires de base en 2005 et 2006

Laboratoire d'essais sur combustibles irradiés (LECI)

Laboratoire d'expertise des matériaux et combustibles irradiés. Une procédure d'extension de cette installation a eu lieu afin d'autoriser le fonctionnement d'une nouvelle ligne de cellules blindées dans le cadre de nouvelles expertises.

Installation d'irradiation POSÉIDON

L’installation Poséidon (INB 77), autorisée en 1972, est un irradiateur composé d’une piscine d’entreposage de sources de cobalt-60, surmontée partiellement d’une casemate d’irradiation. L’INB comporte par ailleurs un autre irradiateur en casemate, Pagure, ainsi que l’accélérateur Vulcain.

Osiris-Isis

Osiris est un réacteur nucléaire de recherche français mis en service au CEA à Saclay en 1966, de puissance thermique 70 MW.

Orphée

Réacteur de type piscine, Orphée est destiné à produire des neutrons thermiques pour la recherche fondamentale.

Ulysse

Réacteur d'enseignement, en phase de cessation définitive d'exploitation.

Usine de production de radioéléments artificiels

L’UPRA constitue l’INB 29. Elle a été mise en service en 1964 par le CEA sur le site de Saclay, qui créa en 1990 la filiale CIS bio international, l’actuel exploitant.

Zone de gestion des effluents liquides

Station de traitement et d'entreposage des effluents liquides radioactifs de faible et moyenne activité du centre. Prochaine mise en service de STELLA, installation de cimentation des concentrats de traitement.

Zone de gestion de déchets radioactifs solides

La Zone de gestion de déchets solides radioactifs (INB 72) a été autorisée par le décret du 14 juin 1971. Cette installation, exploitée par le CEA, assure le traitement, le conditionnement et l’entreposage des déchets de haute, moyenne et faible activité des installations du centre de Saclay.

Procédé

Le décret n°2006-772 du 30 juin 2006, autorise la création de l’INB 165 dénommée Procédé en substitution aux INB 57 et 59 correspondant respectivement au Laboratoire de chimie du plutonium (LCPu) et au Laboratoire d’études de combustibles à base de plutonium (RM2) du CEA à Fontenay aux Roses.

Support

Le décret n°2006-771 du 30 juin 2006 autorise la création de l’INB 166 dénommée Support en substitution aux INB 34, 57 et 73 correspondant respectivement à la station de traitement des effluents et déchets solides radioactifs, au Laboratoire de chimie du plutonium (LCPu) et à l’installation de stockage des déchets radioactifs solides du CEA à Fontenay aux Roses.

Laboratoire de haute activité

Les laboratoires de haute activité (LHA) constituent l’INB n°49 du centre CEA de Saclay. Mis en exploitation en 1954, ces laboratoires ont abrité des activités mettant en œuvre des radioéléments dans des cellules blindées.

LURE (déclassé)

Le Laboratoire pour l'utilisation du rayonnement électromagnétique (LURE) situé à Orsay (Essonne), était une installation de production de rayonnement synchrotron pour des domaines très divers de recherche.

Date de la dernière mise à jour : 13/09/2017