La sûreté nucléaire et la radioprotection en Ile-de-France en 2014 : Un niveau globalement satisfaisant pour les installations de nucléaire de proximité

Publié le 09/06/2015 à 10:30

Communiqué de presse

Les divisions de Paris et d’Orléans de l’ASN ont présenté à Paris, le 9 juin, le bilan de leur action de contrôle en région Ile-de-France pour l’année 2014.

Cette conférence de presse fait suite à la présentation par le collège de l’ASN de son Rapport sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2014, le 15 avril 2014, à l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST).

La division de Paris de l’ASN contrôle la radioprotection et le transport de substances radioactives dans les huit départements de la région Ile-de-France.

Les installations nucléaires en Ile-de-France sont contrôlées par la division d’Orléans de l’ASN.

Pour ce qui concerne les installations du nucléaire de proximité contrôlées par la division de Paris :

Sur la base des 215 inspections réalisées en 2014 dans le nucléaire de proximité, l’ASN considère que le niveau de radioprotection est globalement satisfaisant en Ile-de-France.

L’ASN continue à suivre de façon rapprochée les services de radiothérapie, tant en ce qui concerne les ressources en physiciens, notamment lors de la mise en place de nouvelles techniques, qu’en ce qui concerne le déploiement des systèmes de management par la qualité, certains services étant encore en retard sur ce point.

L’ASN considère comme préoccupante la faible culture de radioprotection constatée dans de nombreux centres pratiquant des activités de radiologie interventionnelle malgré des enjeux importants pour les patients et les travailleurs.

L’ASN suit de façon attentive les chantiers de réhabilitation des sites pollués présents en Ile-de-France, en veillant à la compatibilité entre l’état radiologique des sites et leur usage projeté. L'ASN s'implique notamment dans le suivi du projet de Placoplatre sur le site de Vaujours. En particulier, l'ASN a rendu un troisième avis sur les modalités proposées par Placoplatre pour assurer la radioprotection des travailleurs et de l'environnement.

Pour ce qui concerne les installations nucléaires de base contrôlées par la division d’Orléans :

L’ASN considère que le niveau de sûreté des installations du CEA de Fontenay-aux-Roses est nettement perfectible. Elle estime en particulier que les progrès en matière de préparation des interventions, de coordination entre les différents acteurs et de surveillance des prestataires n’ont pas été suffisants. Elle considère par ailleurs que la maîtrise du risque d’incendie doit être significativement améliorée. Devant la récurrence des constats qu’elle fait en inspection, l’ASN a demandé qu’un plan d’action soit établi par le CEA.

L’ASN considère que les INB du centre CEA de Saclay sont exploitées dans des conditions de sûreté globalement satisfaisantes. Le CEA doit toutefois être vigilant au maintien de la rigueur d’exploitation des INB.

L’ASN a constaté la mise en œuvre des actions prévues à la suite de la détection de plusieurs écarts concernant les dispositifs de surveillance des rejets gazeux radioactifs des installations en 2013.

En 2014, l’ASN a confirmé qu’elle n’était pas favorable à une poursuite du fonctionnement d’Osiris au-delà de 2015 compte tenu du niveau de sûreté actuel de ce réacteur.

L’ASN considère que les performances en matière de sûreté de l’usine de production de radio pharmaceutiques CIS bio international à Saclay doivent significativement progresser. En conséquence, l’ASN maintient la surveillance renforcée de cette installation.

Le non-respect des échéances, prescrites par décision de l’ASN, pour le renforcement des dispositions de maitrise du risque d’incendie a conduit l’ASN à adopter des mesures contraignantes : mises en demeure et consignation de somme. En 2015, l’ASN poursuit son action de contrôle pour s’assurer que les travaux de maîtrise du risque incendie sont menés à leur terme dans les meilleurs délais.

L’ASN a également fait le point lors de cette conférence de presse sur des éléments marquants de son action de contrôle dans le nucléaire de proximité au cours de l’année 2014.

En savoir plus

Consulter le dossier de presse et la présentation à la presse du 9 juin 2015 

Contact presse : Evangelia Petit, chef du service de presse, tél 01 46 16 41 42 evangelia.petit@asn.fr

Date de la dernière mise à jour : 08/06/2017