Conférence de presse à Nice : l’ASN dresse un bilan globalement satisfaisant de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse en 2015

Publié le 28/06/2016 à 11:00

Communiqué de presse

L’ASN a présenté à Nice, le 28 juin, le bilan de son action de contrôle en régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et Corse pour l’année 2015.

Ces conférences de presse font suite à la présentation par le collège de l’ASN de son Rapport sur l’état de la sûreté nucléaire et de la radioprotection en France en 2015,le 26 mai 2016, à l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST).

Au regard des 113 inspections réalisées en région Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Corse, l’ASN considère que le niveau de la sûreté nucléaire et de la radioprotection reste globalement satisfaisant.

"

Centre CEA de Cadarache

L’ASN considère que le niveau de sûreté, de radioprotection et de protection de l’environnement des 21 installations du centre reste globalement satisfaisant bien que des disparités entre installations demeurent. L’ASN souligne l’enjeu de travaux concomitants de construction, de rénovation et de démantèlement d’installations. Plus de la moitié des installations du centre est par ailleurs concernée par un réexamen périodique à réaliser par le CEA d’ici 2017, avec des questions de sûreté difficiles pour certaines installations anciennes.

Chantier de construction de l’installation ITER

L’ASN relève des efforts significatifs dans l’organisation et la culture de sûreté à l’échelle du projet. L’ASN a toutefois constaté des disparités entre lots de fabrication d’équipements en termes de détection des écarts par l’exploitant et de respect par les intervenants extérieurs des exigences de sûreté.

Nucléaire de proximité

En radiothérapie, l’ASN considère que le niveau de radioprotection est globalement satisfaisant. L’ASN maintient toutefois sa vigilance en raison de la mise en place progressive de nouvelles techniques de traitement ou de nouveaux équipements, dans un contexte d’effectifs de radiophysiciens encore relativement faibles. L’ASN souligne les enjeux forts des traitements en conditions stéréotaxiques. Une erreur de volume cible lors d’une seconde radiothérapie stéréotaxique survenue au Centre Antoine Lacassagne à Nice a conduit à un évènement significatif classé au niveau 2 de l’échelle ASN-SFRO.

En radiologie interventionnelle, l’ASN observe un manque de culture de radioprotection prononcé au niveau des blocs opératoires, en particulier concernant le personnel médical. L’ASN attend une meilleure prise en compte des enjeux de radioprotection des patients et des travailleurs dans les centres hospitaliers.

En médecine nucléaire, l’ASN considère que la dynamique d’amélioration de la radioprotection est globalement satisfaisante. Les services de PACA et de Corse disposent de locaux et d’équipements de plus en plus modernes, avec le déménagement de services et le remplacement d’anciens matériels. L’ASN relève également des améliorations significatives en matière d’exploitation des installations, notamment concernant la gestion des déchets et effluents contaminés.

En ce qui concerne les laboratoires de recherche, l’ASN relève des progrès dans la gestion des sources radioactives. Les acteurs doivent toutefois poursuivre leurs efforts, en particulier concernant la gestion des déchets historiques. Pour une amélioration durable de la radioprotection, l’implication de la direction des établissements devra être renforcée et les responsabilités des personnels impliqués devront encore être confortés. L’ASN a notamment réalisé une inspection des conditions de gestion des sources et déchets radioactifs de l’université de Nice.

Transport de substances radioactives

L’ASN considère que la réglementation demeure insuffisamment connue et appliquée dans le domaine médical. En revanche, l’ASN estime que la réglementation est globalement bien appliquée dans les installations nucléaires de base et le domaine industriel du nucléaire de proximité.

Quelques chiffres

En 2015, l’ASN a réalisé en région Provence-Alpes-Côte d’Azur et en Corse 113 inspections comprenant :

  • 47 inspections dans les installations nucléaires ;
  • 63 inspections dans le domaine du nucléaire de proximité ;
  • 3 inspections sur le transport de substances radioactives.

Contacts ASN

Service presse ASN :

Evangelia Petit, tél : 01 46 16 41 42,  courriel : evangelia.petit@asn.fr

et Nathalie Clipet : 01 46 16 41 43, courriel : nathalie.clipet@asn.fr

Date de la dernière mise à jour : 08/06/2017