Site de Chinon

Le site en bref

Site de Chinon

Le site de Chinon, situé sur le territoire de la commune d'Avoine dans le département d'Indre-et-Loire, en rive gauche de la Loire, comporte différentes installations nucléaires, certaines en exploitation, d’autres à l’arrêt ou en cours de démantèlement. Au sud du site, La centrale de Chinon B comporte quatre réacteurs en fonctionnement. Au nord sont implantés trois anciens réacteurs aujourd’hui à l’arrêt appartenant à la filière UNGG (Uranium naturel, graphite, gaz), dénommés A1, A2 et A3 et une installation d’expertise des matériaux activés ou contaminés, l’Atelier des matériaux irradiés (AMI), dont les activités d’expertise ont cessé et ont été complètement transférées vers un nouveau laboratoire appelé LIDEC, et le Magasin interrégional de combustible neuf (MIR).

1. Réacteurs REP

Au sud du site, la centrale de Chinon B comporte deux paires de tranches (B1 - B2 et B3 - B4) du type REP. Chaque tranche a une puissance électrique de 900 MWe et appartient au palier CP2. Les tranches B 1/2 constituent l'installation nucléaire de base n° 107. Les tranches B 3/4 constituent l'installation nucléaire de base n° 132.

2. Réacteurs UNGG A1, A2 et A3

Les réacteurs A1, A2 et A3 ont été arrêtés définitivement en 1973, 1985 et 1990. Les réacteurs A1 et A2 ont été partiellement démantelés et transformés en installations d’entreposage de leurs propres matériels (Chinon A1 D et Chinon A2 D). Ces opérations ont été autorisées respectivement par les décrets du 11 octobre 1982 et du 7 février 1991. Chinon A1 est aménagé en musée depuis 1986. Chinon A2 abrite le GIE Intra, constitué par EDF, Orano et le CEA, en charge d’une flotte d’engins robotisés capables d’intervenir en situation d’accident sur un site nucléaire.

3. Atelier des Matériaux Irradiés (AMI)

L’Atelier des Matériaux Irradiés (AMI) qui constitue l’INB 94 a été mis en service en 1964. En appui au parc des centrales d’EDF, cette installation est constituée d’un ensemble de laboratoires et dispose d’un entreposage de déchets anciens qui sont en cours d’évacuation depuis quelques années. Les activité de l’AMI en matière expertises de matériaux activés ou contaminés et de fluides des circuits des réacteurs ont été arrêtées. Elles ont été complètement transférées en 2015 vers une nouvelle installation du site de Chinon, le LIDEC (Laboratoire spécialisé dans l'expertise des matériaux). Les opérations préparatoires au démantèlement sont en cours de réalisation

4. Magasin Inter Régional de Chinon (MIR)

Le Magasin Inter-Régional de stockage du combustible neuf (MIR) destiné aux réacteurs REP constitue l'INB n° 99. Mis en service en 1978, il a été autorisé par décret du 2 mars 1978 modifié le 4 juin 1998.

Date de la dernière mise à jour : 21/05/2019