Transports de substances radioactives

Une grande partie (85%) des colis de substances radioactives qui circulent en France sont constitués de radio-isotopes destinés à un usage médical, pharmaceutique ou industriel. Ces colis sont très divers. Leur radioactivité varie sur plus de douze ordres de grandeur, soit de quelques milliers de becquerels (colis pharmaceutiques) à des millions de milliards de becquerels (combustibles irradiés), et leur masse de quelques kilogrammes à une centaine de tonnes.

Avis d'incident des INB relatif au transport

Avis d'incident des installations nucléaires relatif au transport de substances radioactives

Publié le 14/06/2021

Usine de préparation d'hexaflorure d'uranium (Comurhex) - Transformation de substances radioactives - Comurhex

Perte de confinement lors du dépotage du contenu d’une citerne

Le 7 juin 2021, une fuite de poudre d’uranium s’est produite dans le hall de dépotage d’une citerne d’uranium naturel, dans les installations de « conversion » d’Orano à Pierrelatte.

Publié le 28/08/2014

Installation TU 5 et W - Transformation de substances radioactives - Orano Cycle

Non respect de l’agrément international de transport de cylindres de type « 48Y » vides

AREVA NC TRICASTIN a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) le 25 août 2014 un événement significatif relatif au non respect de l’agrément international de transport de cylindres de type « 48Y » vides concernant la réalisation du contrôle visuel des pattes de levage des conteneurs qui sont utilisées pour leur manutention et leur arrimage.

Publié le 16/01/2014

Installation TU 5 et W - Transformation de substances radioactives - Orano Cycle

Dysfonctionnement affectant un wagon

AREVA a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un dysfonctionnement affectant un transport d’uranium appauvri par voie ferroviaire.

Publié le 23/01/2013

Installation TU 5 et W - Transformation de substances radioactives - Orano Cycle

Incident affectant un transport d’uranium naturel appauvri par voie ferroviaire

AREVA a signalé à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un incident affectant un transport d’uranium naturel appauvri par voie ferroviaire.

Publié le 12/05/2011

Installation TU 5 et W - Transformation de substances radioactives - Orano Cycle

Défaillance sur un colis contenant de l’hexafluorure d’uranium

L’ASN a été informée le 25 mars 2011, d’un événement relatif à des défaillances sur le dispositif de fermeture des coques de protection permettant le transport de cylindres d’UF6 enrichi ou non (hexafluorure d’uranium)

Publié le 12/05/2011

Usine Georges Besse de séparation des isotopes de l'uranium par diffusion gazeuse - Transformation de substances radioactives - Eurodif

Défaillance sur un colis contenant de l’hexafluorure d’uranium

L’ASN a été informée le 25 mars 2011, d’un événement relatif à des défaillances sur le dispositif de fermeture des coques de protection permettant le transport de cylindres d’UF6 enrichi ou non (hexafluorure d’uranium)

Publié le 26/04/2010

Installation d'ionisation de Dagneux - Utilisation de substances radioactives - Ionisos

Transport de sources radioactives dans un emballage de transport inapproprié

IONISOS a déclaré le 3 mars 2010 un événement significatif relatif au transport de sources radioactives scellées de Cobalt 60 réalisé en 2008 dans un emballage de transport inapproprié.

Publié le 12/04/2010

Anomalie générique

Transport de matières radioactives par voie interdite

L’ASN a été informée le 12 février 2010 d’un non-respect de la réglementation applicable aux expéditions de boremètres. Ces écarts concernent 7 transports réalisés par les centrales nucléaires de Blayais, Belleville, Bugey, Golfech, Gravelines et Penly entre 2002 et 2009. Deux de ces transports ont été réalisés par voie postale.

Publié le 13/12/2007

Usines de fabrication de combustibles nucléaires de Romans-sur-Isère - Fabrication de substances radioactives - Framatome

Anomalie lors d'une opération de transport de matières radioactives

Le 16 novembre 2007, la présence de traces de poudre d'oxyde d'uranium (UO2) a été observée à l'usine ENUSA en Espagne à l'intérieur d'un emballage de transport, à l'arrivée d'une livraison en provenance du site FBFC de Romans/Isère.

Publié le 09/08/2007

Usine de préparation d'hexaflorure d'uranium (Comurhex) - Transformation de substances radioactives - Comurhex

Dégradation du confinement d'un colis de transport d'uranium naturel

L'ASN a été informée le vendredi 27 juillet 2007 d'un incident survenu lors du transport par voie maritime puis par voie ferroviaire de fûts d'uranium naturel, faiblement radioactif, en provenance du Niger.

Publié le 30/10/2006

Réacteur à haut flux (RHF) - Réacteur de recherche - Institut Laue Langevin (ILL)

Anomalie lors d'une opération de transport de matières radioactives

Le 3 octobre 2006, l'Institut Laue-Langevin (ILL) a réexpédié un emballage de transport de matières radioactives supposé vide et contenant en réalité une boîte renfermant trois sources radioactives. </p>

Publié le 15/11/2005

Installation TU 5 et W - Transformation de substances radioactives - Orano Cycle

Expédition non réglementaire d'un colis de matière radioactive

Le 7 septembre 2005, alors que l'établissement COGEMA de Pierrelatte préparait un transport de matière radioactive, un opérateur a découvert qu'un colis rempli d'hexafluorure d'uranium (UF6) manquait.

Publié le 08/11/2004

Usine de préparation d'hexaflorure d'uranium (Comurhex) - Transformation de substances radioactives - Comurhex

Dégradation partielle d'une fonction sûreté sur un colis de transport

Une trace de choc et l'ouverture d'une fissure sur un conteneur de transport d'oxyde d'uranium appauvri ont été détectées le 14 octobre 2004, à Bessines, en Limousin, à l'arrivée d'un convoi ferroviaire en provenance de Pierrelatte.

Publié le 04/09/2001

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Défaut d'étanchéité d'une porte de conteneur de transport

Le 20 juillet, EDF a informé l'Autorité de sûreté nucléaire que dans le cadre d'un transport de matériel vidéo entre la centrale de Cruas et la société Visionic (Sully-sur-Loire), il a été constaté que la porte du conteneur réceptionné n'était pas parfaitement hermétique.

Publié le 02/09/2001

Base chaude opérationnelle du Tricastin (BCOT) - Maintenance nucléaire - EDF

Détérioration d'un conteneur de transport d'outillage

Un conteneur de transport d'outillage contaminé, expédié le 31 août 2001 depuis la Base Chaude Opérationnelle du Tricastin à Bollène, est arrivé percé à la centrale nucléaire de Gravelines, le 4 septembre 2001.