L'usine Georges Besse de séparation des isotopes de l'uranium par diffusion gazeuse

L'usine EURODIF Production a arrêté progressivement sa production jusqu’en juin 2012. EURODIF Production enrichissait de l'uranium jusqu'à 5% en isotope 235 par diffusion gazeuse. Elle couvre une superficie d'environ 280 ha. Elle est implantée sur le territoire des communes de Pierrelatte (Drôme), St Paul-Trois-Châteaux (Drôme) et Bollène (Vaucluse). Le site se trouve situé à l'intérieur de l'île constituée par le Rhône à l'ouest et le canal de Donzère à Mondragon à l'est. Il est situé au sud du site nucléaire Orano du Tricastin et est à l'ouest de la centrale EDF.

Avis d'incidents

Publié le 02/11/2015

Usine Georges Besse de séparation des isotopes de l'uranium par diffusion gazeuse - Transformation de substances radioactives - Eurodif

Non réalisation des contrôles requis sur des instruments de mesures pour la radioprotection

EURODIF PRODUCTION a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) le 28 octobre 2015 un événement significatif relatif à la non réalisation des contrôles requis par l’arrêté du 21 mai 2010 portant homologation de la décision n° 2010-DC-0175 de l'Autorité de sûreté nucléaire du 4 février 2010 précisant les modalités techniques et les périodicités des contrôles prévus aux articles R. 4452-12 et R. 4452-13 du code du travail ainsi qu'aux articles R. 1333-7 et R. 1333-95 du code de la santé publique.

Publié le 16/03/2006

Usine Georges Besse de séparation des isotopes de l'uranium par diffusion gazeuse - Transformation de substances radioactives - Eurodif

Inhalation d'uranium lors de travaux de maintenance

Des contrôles systématiques réalisés le 9 février 2006, à la fin d'un chantier de maintenance sur des robinets d'isolement de l'usine Georges Besse, ont révélé des traces d'uranium dans les urines de dix intervenants.

Publié le 15/10/2004

Usine Georges Besse de séparation des isotopes de l'uranium par diffusion gazeuse - Transformation de substances radioactives - Eurodif

Le colis de matière radioactive perdu le 17 septembre 2004 a été retrouvé

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée, le 29 septembre 2004, que le colis déclaré perdu le 17 septembre 2004 par la société EURODIF Production a été retrouvé.

Publié le 23/10/2000

Anomalie générique

Découverte d'une contamination atmosphérique radioactive sur le site

Lors d'une analyse de prélèvements atmosphériques réalisés par COGEMA Pierrelatte, des traces d'uranium ont été découvertes.