Réacteur à haut flux de l’Institut Laue-Langevin (ILL) à Grenoble (Isère)

L'ILL (Institut Laüe Langevin), organisme de recherche internationale, abrite un réacteur à haut flux neutronique (RHF) de 57 MW, à eau lourde, qui produit des faisceaux de neutrons thermiques très intenses destinés à la recherche fondamentale, notamment dans les domaines de la physique du solide, de la physique neutronique et de la biologie moléculaire. Le RHF constitue l'INB (Installation Nucléaire de Base) n°67 et accueille sur son périmètre l'EMBL (European Molecular Biology), laboratoire de recherche internationale en biologie.

Avis d'incidents

Publié le 31/05/2017

Réacteur à haut flux (RHF) - Réacteur de recherche - Institut Laue Langevin (ILL)

Blocage d’un élément combustible usé dans sa hotte de manutention

L'Institut Laue-Langevin (ILL), exploitant le réacteur à haut-flux de neutrons sur son site de Grenoble, a déclaré à l’ASN le 19 mai 2017, un évènement significatif pour la sûreté relatif au blocage d’un élément combustible usé dans sa hotte de manutention lors de son transfert dans la piscine du réacteur, après la période de refroidissement de l’élément.

Publié le 16/07/2015

Réacteur à haut flux (RHF) - Réacteur de recherche - Institut Laue Langevin (ILL)

Absence temporaire de dépression dans l’enceinte du bâtiment réacteur

L’Institut Laue-Langevin a déclaré le 10 juillet 2015 à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif relatif au non-respect de la dépression requise dans l’enceinte du bâtiment du réacteur (BR) à haut flux qu’il exploite sur la commune de Grenoble (Isère).

Publié le 01/07/2015

Réacteur à haut flux (RHF) - Réacteur de recherche - Institut Laue Langevin (ILL)

Exposition de la main d’un opérateur au-delà du quart de la limite annuelle réglementaire de dose

L'Institut Laue-Langevin (ILL), exploitant le réacteur à haut-flux de neutrons sur son site de Grenoble, a déclaré à l’ASN le 26 juin 2015, un évènement significatif pour la radioprotection relatif à l’exposition de la main d’un opérateur au-delà du quart de la limite annuelle réglementaire de dose, fixée à 500 mSv pour les extrémités.

Publié le 19/07/2013

Réacteur à haut flux (RHF) - Réacteur de recherche - Institut Laue Langevin (ILL)

Faisceau de rayonnements ionisants à l’extérieur du bâtiment réacteur - ILL

L'Institut Laue-Langevin (ILL), exploitant le réacteur à haut-flux de neutrons sur son site de Grenoble, a déclaré le 15 juillet 2013 un événement significatif pour la radioprotection relatif à la présence d’un faisceau de rayonnements ionisants issu d’un dispositif expérimental, en dehors du bâtiment réacteur, dans une zone non prévue à cet effet.

Publié le 18/05/2009

Réacteur à haut flux (RHF) - Réacteur de recherche - Institut Laue Langevin (ILL)

Non-respect de la périodicité de contrôle des boucles de sécurité du

L'Institut Laue-Langevin a déclaré le 27 mars 2009 un événement significatif relatif au non respect de l'échéance du contrôle de boucles de sécurité imposée par les règles générales d'exploitation de son réacteur de recherche.

Publié le 30/10/2006

Réacteur à haut flux (RHF) - Réacteur de recherche - Institut Laue Langevin (ILL)

Anomalie lors d'une opération de transport de matières radioactives

Le 3 octobre 2006, l'Institut Laue-Langevin (ILL) a réexpédié un emballage de transport de matières radioactives supposé vide et contenant en réalité une boîte renfermant trois sources radioactives. </p>

Publié le 30/10/2001

Réacteur à haut flux (RHF) - Réacteur de recherche - Institut Laue Langevin (ILL)

Déflagration dans une boîte à gants

Le 30 octobre, au cours d'une opération préparatoire à une expérimentation, effectuée par deux agents dans le local désigné sous le nom de " Laboratoire alpha ", situé aux abords du réacteur à haut flux, une déflagration s'est produite dans la " boîte à gants " utilisée pour cette opération.

Publié le 19/01/2001

Réacteur à haut flux (RHF) - Réacteur de recherche - Institut Laue Langevin (ILL)

Un opérateur irradié lors d'une opération sur le Réacteur à Haut Flux

Le 19 janvier 2001, lors d'une intervention sur le réacteur, qui était à l'arrêt, un opérateur a été accidentellement irradié.