Laboratoire d’analyses de matériaux actifs - LAMA (déclassé)

Utilisation de substances radioactives - CEA

Installation contrôlée par :

la division de Lyon

Ce laboratoire a terminé sa mission de recherche scientifique depuis 2002 ; il est actuellement en phase de démantèlement, en attente de déclassement. Son assainissement est terminé. Le LAMA a servi de cellule de sortie aux réacteurs Siloé et Mélusine à la suite de leur arrêt, pour l’évacuation des combustibles expérimentaux sans emploi. Il participe aux opérations d’assainissement de la STEDS.

Le démantèlement du LAMA a été autorisé par le décret n° 2008-981 du 18 septembre 2008 paru au Journal Officiel du 21 septembre 2008.

Les travaux d’assainissement sont terminés. L’exploitant a déposé une demande de déclassement de l’INB en date du 2 mars 2015. Cette installation est désormais déclassée

Appréciations 2019

Le site comptait six installations nucléaires, qui ont cessé progressivement leur activité et sont passées en phase de démantèlement en vue d’aboutir à leur déclassement. Le déclassement du réacteur Siloette a été prononcé en 2007, celui du réacteur Mélusine en 2011, celui du réacteur Siloé en janvier 2015 et celui du LAMA en août 2017.

Les dernières INB du site sont la station de traitement des effluents et des déchets solides et l’entreposage de décroissance (STED) (INB 36 et 79). L’ensemble des bâtiments a été déconstruit, conformément à leur décret de démantèlement.

Les échanges techniques entre l’ASN et le CEA se sont poursuivis en 2018 concernant l’assainissement des sols de la STED, du point de vue radiologique et chimique. L’ensemble des opérations techniquement réalisables à un coût raisonnablement acceptable a été exécuté. Compte tenu de la présence d’un marquage résiduel chimique et radiologique, l’exploitant a déposé un dossier de déclassement accompagné d’un dossier d’institution de servitudes d’utilité publique en décembre 2019.

Date de la dernière mise à jour : 28/05/2020