Centrale nucléaire du Bugey

La centrale nucléaire du Bugey, exploitée par EDF dans la commune de Saint‑Vulbas, dans le département de l’Ain, à 35 km à l’est de Lyon, est constituée de quatre réacteurs à eau sous pression d’une puissance de 900 MWe chacun, mis en service en 1978 et 1979. Les réacteurs 2 et 3 constituent l’INB 78, les réacteurs 4 et 5 constituent l’INB 89. Le site dispose d’une des bases régionales de la Force d’action rapide du nucléaire (FARN), force spéciale d’intervention créée en 2011 par EDF, à la suite de l’accident survenu à la centrale nucléaire de Fukushima. Son objectif est d’intervenir, en situation pré-accidentelle ou accidentelle, sur n’importe quelle centrale nucléaire en France, en apportant des renforts humains et des moyens matériels de secours.

Le site du Bugey comprend également un réacteur de la filière uranium naturel – graphite‑gaz (UNGG), Bugey 1, mis en service en 1972 et arrêté en 1994, actuellement en cours de démantèlement, ainsi que l’Installation de conditionnement et d’entreposage de déchets activés (Iceda). Enfin, le site est doté d’un Magasin interrégional (MIR) d’entreposage du combustible.

Avis d'incidents

Publié le 28/12/2006

Centrale nucléaire du Bugey - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Non-respect des spécifications techniques d'exploitation.

Le 14 décembre 2006, alors que le réacteur n°4 était en puissance, l'exploitant a amorcé l'arrêt de ce réacteur compte tenu de l'indisponibilité d'un capteur entrant dans la mesure du niveau d'eau dans la cuve. Cet arrêt aurait dû intervenir plus tôt, en application de la conduite à tenir définie dans les spécifications techniques d'exploitation.

Publié le 20/12/2006

Anomalie générique

Reclassement au niveau 1 d'une anomalie concernant certaines électrovannes

Le 17 novembre 2006, EDF a informé l'ASN du reclassement au niveau 1 d'une anomalie susceptible d'affecter la sûreté des réacteurs de 900 MWe et 1450 MWe dans certaines situations accidentelles

Publié le 02/10/2006

Centrale nucléaire du Bugey - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Ancrage insuffisant du réservoir d'alimentation en eau de secours des

Le 13 septembre 2006, l'exploitant a constaté que le réservoir d'alimentation de secours en eau des générateurs de vapeur du réacteur 2 de la centrale nucléaire du Bugey pouvait ne plus assurer sa fonction en cas de séisme maximal historiquement vraisemblable.

Publié le 02/10/2006

Centrale nucléaire du Bugey - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Superposition de deux assemblages de combustible au cours des opérations de déchargement

Le 24 septembre 2006, en début d'arrêt pour simple rechargement, lors des opérations de déchargement des assemblages de combustible du réacteur vers la piscine de stockage de combustible, deux assemblages ont été superposés. Les intervenants n'ont pas respecté l'organisation prévue pour cette activité.

Publié le 03/05/2006

Anomalie générique

Suites de l'anomalie affectant les pompes d'injection d'eau de sécurité à

Le 9 décembre 2005, EDF avait informé l'ASN d'une anomalie susceptible d'affecter le fonctionnement des pompes d'injection d'eau de sécurité à basse pression (RIS) et d'aspersion d'eau dans l'enceinte (EAS) des réacteurs de 900 MWe.

Publié le 03/05/2006

Anomalie générique

Anomalie concernant le circuit de recirculation d'eau des réacteurs des centrales nucléaires d'EDF

Le 31 décembre 2003, EDF avait confirmé à l'ASN la possibilité, dans certaines situations accidentelles, d'un colmatage des filtres des puisards du circuit de recirculation des réacteurs nucléaires à eau sous pression.

Publié le 11/01/2006

Centrale nucléaire du Bugey - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Non-respect des spécifications techniques d'exploitation

Le 9 décembre 2005, alors que les réacteurs 2 et 3 étaient en cours de redémarrage avec leur refroidissement assuré par le circuit de refroidissement à l'arrêt, l'exploitant n'a pas appliqué la conduite à tenir définie par les spécifications techniques d'exploitation.