Centrale nucléaire de Cruas-Meysse

La centrale nucléaire de Cruas‑Meysse, mise en service entre 1984 et 1985 et exploitée par EDF dans le département de l’Ardèche sur le territoire des communes de Cruas et de Meysse, est constituée de quatre réacteurs à eau sous pression d’une puissance de 900 MWe chacun. Les réacteurs 1 et 2 constituent l’INB 111, les réacteurs 3 et 4 constituent l’INB 112.

Avis d'incidents

Publié le 16/07/2020

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Contamination d’un travailleur

Le 24 juin 2020, l’exploitant de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif concernant l’exposition d’un travailleur à une dose supérieure au quart d’une limite de dose individuelle annuelle autorisée.

Publié le 15/07/2020

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Non-respect d’une prescription particulière des règles générales d’exploitation

Le 9 juillet 2020, l’exploitant de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse a déclaré à l’Autorité de sureté nucléaire un évènement significatif relatif à la détection tardive de l’indisponibilité d’une alarme associée au flux élevé de neutron élaboré par les chaînes de niveau source du réacteur 3.

Publié le 20/05/2020

Anomalie générique

Défauts de résistance au séisme de matériels des groupes électrogènes de secours à moteur diesel

Le 17 avril 2020, EDF a déclaré à l’ASN des défauts de résistance au séisme de matériels des groupes électrogènes de secours des réacteurs 1 et 4 de la centrale nucléaire de Cruas, du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Chinon B et du réacteur 1 de la centrale nucléaire de Gravelines.

Publié le 29/04/2020

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Fonction d’extraction d’iode du système de ventilation du bâtiment combustible

Le 20 avril 2020, EDF a informé l’ASN d’un événement significatif pour la sûreté portant sur l’indisponibilité partielle de la fonction d’extraction d’iode du système de ventilation du bâtiment combustible du réacteur 3 de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse, alors que des manutentions de combustible étaient en cours.

Publié le 25/03/2020

Anomalie générique

Défaut de résistance au séisme d’armoires électriques et châssis de relayage réacteurs de 900 MWe

Le 31 janvier 2020, EDF a déclaré à l’ASN un évènement significatif pour la sûreté portant sur un risque d’entrechoquement en cas de séisme entre des armoires électriques et des châssis de relayage des réacteurs de 900 MWe des centrales nucléaires du Blayais, du Bugey (à l’exception du réacteur 4), de Chinon, de Cruas, de Dampierre-en-Burly, de Gravelines et de Saint-Laurent-des-Eaux.

Publié le 09/03/2020

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Défaut de gestion lors d’opérations de décontamination d’outillages [...]

Le 5 mars 2020, EDF a déclaré un évènement significatif relatif au rejet, à quatre reprises entre octobre 2019 et janvier 2020, de radioactivité bêta globale d’origine artificielle par la ventilation de l’atelier chaud de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse.

Publié le 06/03/2020

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Ouverture inadéquate du système de surveillance atmosphérique de l’enceinte de confinement

Le 4 mars 2020, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un évènement significatif pour la sûreté relatif à l’ouverture inadéquate du système de surveillance atmosphérique de l’enceinte de confinement (ETY) du réacteur 3 de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse.

Publié le 27/02/2020

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Ouverture inappropriée du système de surveillance atmosphérique de l’enceinte de confinement

Le 21 janvier 2020, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), un événement significatif pour la sûreté relatif à l’ouverture inappropriée du circuit du système de surveillance atmosphérique de l’enceinte de confinement (ETY) du réacteur 4 de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse.

Publié le 23/12/2019

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Indisponibilité d’une pompe d’alimentation de secours en eau des générateurs de vapeur

Le 17 décembre 2019, EDF a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif pour la sûreté relatif à la détection tardive de l’indisponibilité d’une pompe d’alimentation de secours en eau des générateurs de vapeur du réacteur 1 de Cruas-Meysse.

Publié le 26/11/2019

Anomalie générique

Défauts de résistance au séisme de matériels des groupes électrogènes de secours à moteur [...]

EDF a déclaré le 30 octobre 2019 un événement significatif pour la sûreté relatif à des défauts de résistance au séisme de certains matériels contribuant au fonctionnement des groupes électrogènes de secours à moteur diesel (diesels de secours) de plusieurs de ses réacteurs de 900 MWe.

Publié le 30/07/2019

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Détection tardive de l’indisponibilité de la turbopompe d’alimentation de secours en eau [...]

Le 29 juillet 2019, l’exploitant de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire un évènement significatif pour la sûreté relatif à la détection tardive de l’indisponibilité de la turbopompe d’alimentation de secours en eau (ASG) des générateurs de vapeur du réacteur 4.

Publié le 07/06/2019

Centrale nucléaire de Saint-Laurent-des-Eaux - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Centrale nucléaire de Civaux - Réacteurs de 1450 MWe - EDF

Centrale nucléaire de Gravelines - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Centrale nucléaire de Paluel - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Centrale nucléaire de Fessenheim - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Centrale nucléaire de Nogent-sur-Seine - Réacteurs de 1300 MWe - EDF

Centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Centrale nucléaire du Tricastin - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Centrale nucléaire du Blayais - Réacteurs de 900 MWe - EDF

"Diesels de secours" de Saint-Laurent-des-Eaux : incident de niveau 2

EDF a déclaré le 6 mai 2019 un évènement significatif portant sur un risque de dégradation de tuyauteries des groupes électrogènes de secours à moteur diesel du fait de leur potentiel contact avec des éléments de génie civil en cas de séisme. Cet événement a été classé par l’ASN au niveau 2 de l’échelle INES pour les centrales nucléaires de Civaux, Gravelines et Paluel et au niveau 1 pour les réacteurs des centrales nucléaires de Fessenheim, Cruas, Saint-Laurent-des-Eaux et Nogent-sur-Seine, ainsi que pour le réacteur 3 de la centrale nucléaire de Dampierre-en-Burly, les réacteurs 2 et 3 de la centrale nucléaire du Tricastin et le réacteur 1 de la centrale nucléaire du Blayais.

Publié le 24/05/2019

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Contamination d’un travailleur supérieure au quart d’une limite de dose individuelle annuelle

Le 17 mai 2019, l’exploitant de la centrale nucléaire de Cruas-Meysse a déclaré à l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) un événement significatif concernant l’exposition d’un travailleur à une dose supérieure au quart d’une limite de dose individuelle annuelle autorisée.

Publié le 15/04/2019

Anomalie générique

Incident de niveau 1 concernant la résistance au séisme du circuit d’eau glacée

L’ASN classe au niveau 1 de l’échelle INES un événement significatif pour la sûreté relatif à la résistance au séisme des vases d’expansion du circuit de production d’eau glacée de vingt-huit réacteurs de 900 MWe exploités par EDF.

Publié le 21/03/2019

Centrale nucléaire de Cruas-Meysse - Réacteurs de 900 MWe - EDF

Détection tardive de l’indisponibilité totale d’un système de filtration d’iode.

Le 28 février 2019, la centrale nucléaire de Cruas-Meysse a détecté qu’un système d’extraction d’iode (DVW) de son réacteur 2 était resté potentiellement indisponible depuis le 24 janvier 2019.