Laboratoires d’analyses du Tricastin (Atlas)

Atlas constitue l’INB 176, autorisée par le décret n° 2015‑1210 du 30 septembre 2015 et mise en service en mai 2017. L’installation constitue une amélioration significative de la sûreté par rapport aux anciens laboratoires qu’elle remplace.

Analyses physico-chimiques et radiochimiques - Orano Cycle

Installation contrôlée par :

la division de Lyon

Atlas constitue l’INB 176, autorisée par le décret n° 2015‑1210 du 30 septembre 2015 et mise en service en mai 2017. L’installation constitue une amélioration significative de la sûreté par rapport aux anciens laboratoires qu’elle remplace.

L’installation ATLAS visait au regroupement des laboratoires des sites nucléaires du Tricastin et de Romans-sur-Isère. Elle a pour fonction la réalisation d’analyses physicochimiques et radiochimiques pour les INB de la plateforme Orano du Tricastin afin de caractériser les composés uranifères ou non uranifères dans le cadre du suivi des unité de production, du contrôle de conformité des matière produites par ces unité et du suivi des rejets.

Les substances mises en œuvre sont principalement des composés uranifères, dont l’uranium peut être soit issu du naturel soit du traitement de combustibles usés et de l’acide fluorhydrique.

Appréciations 2018

Deux des trois bancs d’analyse et d’échantillonnage d’UF6 ont été mis en service en février 2018 après validation des résultats des essais préalables. La mise en service du dernier banc, qui finalisera la mise en service complète de l’installation, est prévue en 2019.

Au cours de ses inspections, l’ASN a relevé des lacunes dans la traçabilité des preuves de la conformité de l’installation aux exigences de sûreté et dans la traçabilité des écarts. Il a ainsi été mis en évidence le fait que les trémies coupe‑feu de l’installation n’ont pas fait l’objet d’une vérification systématique de conformité à la réception de l’installation. À la demande de l’ASN, une campagne de de vérification de ces trémies a été réalisée : les trémies non conformes ont été remises en conformité en 2018.

L’ASN considère également que l’exploitant doit également améliorer la gestion des entreposages des déchets et la traçabilité associée, la gestion des charges calorifiques, la surveillance des prestataires et le suivi des formations de son personnel.

Principales étapes réglementaires

Tableau Voir le tableau

Décret d’Autorisation de Création

Création par décret n° 2015-1210 du 30 septembre 2015

Mise en Service

Mise en service prononcée par décision n° 2017-DC-0584 le 7 mars 2017

Décisions de prélèvement et de consommation d’eau, de transfert des effluents liquides, ainsi que de rejet d’effluents dans l'environnement et de surveillance de l’environnement de l’INB

Arrêté du 17 février 2017 portant homologation de la décision n° CODEP-CLG-2016-051122 du président de l'Autorité de sûreté nucléaire du 16 décembre 2016 fixant les valeurs limites de rejet dans l'environnement des effluents de l’INB
 
Décision n°CODEP-CLG-2016-051124 du président de l’Autorité de sûreté nucléaire du 16 décembre 2016 fixant les prescriptions relatives aux modalités de prélèvement et de consommation d’eau, de transfert des effluents liquides, ainsi que de rejet d’effluents dans l'environnement et de surveillance de l’environnement de l’INB

Date de la dernière mise à jour : 20/05/2019