Faire progresser la sûreté nucléaire et la radioprotection

FR | EN
Compte

Appuis techniques de l'ASN

L’ASN bénéficie de l’expertise d’appuis techniques pour préparer ses décisions. L’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) est le principal d’entre eux. L’ASN poursuit, par ailleurs, depuis plusieurs années, un effort de diversification de ses experts.

Le comité scientifique de l’ASN

Créé en mai 2010, le comité scientifique de l’ASN a pour activité principale l’examen des orientations proposées par les services de l'ASN, sur les travaux de recherche à mener ou à approfondir dans les domaines de la sûreté nucléaire et de la radioprotection.

La qualité des décisions de l’ASN repose notamment sur une expertise technique robuste. Cette expertise s’appuie, elle-même, sur les meilleures connaissances du moment.

Dans cette logique, l’ASN doit se préoccuper, à l’instar de ses principaux homologues étrangers, de la disponibilité des connaissances nécessaires à l’expertise à laquelle elle aura recours à l’horizon de cinq, dix ou vingt ans.

L'ASN n'est pas un organisme de recherche et ne souhaite intervenir ni dans la construction des programmes, ni dans leur exécution.

Il importe cependant qu’elle identifie les axes de recherche concourant à l’acquisition de ces connaissances. Ceci implique que l’ASN soit en relation avec les acteurs de la recherche en sûreté nucléaire et en radioprotection d’une part, et avec ses homologues étrangers d’autre part.

Elle souhaite aussi s’assurer que les besoins ainsi identifiés sont bien pris en compte dans la définition des orientations de la recherche en sûreté nucléaire et en radioprotection de l’IRSN, des exploitants, des autres acteurs français de la recherche (universitaires, industriels), ainsi que dans le cadre de projets européens, voire internationaux.

Ainsi l’ASN a-t-elle mis en place, dès mai 2008, un réseau interne de correspondants « recherche », représentatif de ses différents métiers, afin d’identifier plus précisément ses besoins d’une part, et les programmes de recherche existants d’autre part. La création d’un comité scientifique répond à la volonté de l’ASN de renforcer encore ce dispositif.

Le comité scientifique de l'ASN - De gauche à droite : J.-C. Lehmann, M. Spiro, C. Roy, A. Thadani, M. Schwarz, B. Boullis, V. Teschendorff, C. Luccioni (en l'absence de P. Smeesters)

Le comité scientifique de l'ASN - De gauche à droite : J.-C. Lehmann, M. Spiro, C. Roy, A. Thadani, M. Schwarz, B. Boullis, V. Teschendorff, C. Luccioni (en l'absence de P. Smeesters)

Composition et fonctionnement du comité scientifique de l’ASN

Descriptions et curriculum vitae de mesdames Catherine LUCCIONI et Christelle ROY, et de messieurs Ashok THADANI, Bernard BOULLIS (CEA/DEN), Jean-Claude LEHMANN (ex-Saint-Gobain), Michel SPIRO (CNRS), Victor TESCHENDORFF (IAEA), Michel SCHWARZ (ex-IRSN) et Patrick SMEESTERS (CSS).

Réunions du comité scientifique de l'ASN

Le comité scientifique de l'ASN, en application de son règlement intérieur, se réunit deux fois par an.