La sûreté du cycle du combustible

La fabrication du combustible puis le retraitement de celui-ci à l'issue de son passage dans les réacteurs nucléaires constituent le cycle du combustible.

La France est l'un des rares pays présentant sur son territoire l'ensemble des installations permettant la conversion, l'enrichissement, la fabrication, le traitement et le recyclage des matières nucléaires. Elle est devenue une référence à l'échelle mondiale en la matière. Le contrôle de la sûreté de ces différentes installations constitue une mission majeure pour l'Autorité de sûreté nucléaire.
 

L'extraction de l'uranium

L'uranium est relativement répandu dans l'écorce terrestre, à raison de 3 grammes par tonne en moyenne. Présent dans tous les types de terrain, notamment les massifs granitiques, l'uranium est environ 50 fois plus abondant que le mercure et 1 000 fois plus que l'or.

On l'extrait de mines à ciel ouvert ou de galeries souterraines. Seules des concentrations importantes peuvent justifier son exploitation. En France, les gisements sont en voie d'épuisement ou n'offrent plus de conditions d'exploitation satisfaisantes économiquement. Aujourd'hui, les principaux gisements connus se situent en Australie, au Canada ou au Kazakhstan.

Date de la dernière mise à jour : 17/01/2014