Faire progresser la sûreté nucléaire et la radioprotection

FR | EN
Compte

La gestion des déchets radioactifs

Les activités nucléaires produisent des déchets radioactifs qui sont gérés selon leur niveau d'activité et leur durée de vie.

Les laboratoires

Les laboratoires d’expertise de matériaux ou de combustibles irradiés

LECA STAR, CEA Cadarache

LECA STAR, CEA Cadarache © G.Lesénéchal/CEA

LECA STAR, CEA Cadarache © G.Lesénéchal/CEA

LECA, laboratoire d’examen des combustibles actifs (Cadarache) : mis en service en 1964, laboratoire d’examens, destructifs et non destructifs, de combustibles irradiés issus des différentes filières de réacteurs électronucléaires ou expérimentaux, et de structures ou appareillages irradiés de ces filières. C’est une installation ancienne qui n’est pas conforme aux exigences de sûreté actuelles concernant le séisme. Le CEA a déposé un dossier de réexamen périodique en 2014 pour prendre en compte cette problématique. L’instruction des renforcements au séisme envisagé par le CEA est menée pour déterminer si l’exploitation de cette installation peut-être poursuivi de manière pérenne.

STAR, laboratoire de haute activité constitué par des cellules blindées, mise en service en 1999. Elle est conçue pour la stabilisation et le reconditionnement des combustibles irradiés sans emploi, en vue de leur entreposage dans l’installation Cascad. Des examens destructifs et non destructifs sur les combustibles irradiés y sont également réalisés.  À l'issue du réexamen de 2009, le CEA met en œuvre un projet d’améliorations de la sûreté de l’installation vis-à-vis du risque de chutes de charges lourdes (colis…).

LEFCA, CEA Cadarache

LEFCA, laboratoire d’étude et de fabrication de combustibles avancés (Cadarache) : mis en service en 1983, laboratoire en charge de la réalisation d’études sur le plutonium, l’uranium, les actinides et leurs composés sous diverses formes (alliages, céramiques, composites, métal…) en vue de leurs applications aux réacteurs nucléaires. Le LEFCA effectue des études visant à la compréhension du comportement de ces matériaux en réacteur et dans les différentes étapes du cycle du combustible. Il réalise également des dispositifs pour les irradiations expérimentales destinées à tester le comportement de ces matériaux ainsi que des traitements de stabilisation et du reconditionnement de matières uranifères et plutonifères.

LEFCA, CEA Cadarache © G.Lesénéchal/CEA

LEFCA, CEA Cadarache © G.Lesénéchal/CEA

LECI, laboratoire d’essais sur combustible irradiés (Saclay)

Les principaux programmes de recherche menés au LECI, mis en service en 1968,  concernent le comportement sous irradiation des matériaux de structures, la corrosion, les céramiques, et les sujets liés aux irradiations de crayons  combustibles dans Osiris. Le LECI a aussi une mission de soutien au projet de dénucléarisation du centre de Saclay, notamment en ce qui concerne l’évacuation de combustibles provenant d’autres installations arrêtés ou qui seront arrêtés d’ici à 2019.

LECI CEA Saclay © F.Rhodes/CEA

LECI CEA Saclay © F.Rhodes/CEA

Les laboratoires de recherche et développement

Atalante, CEA Marcoule

Recyclage des combustibles nucléaires et la gestion des déchets ultimes. L’ATelier Alpha et Laboratoire pour les ANalyses de Transuraniens et Etudes de retraitement (« Atalante », INB 148), créée dans les années 1980, a pour mission principale de mener des activités de R&D en matière de recyclage des combustibles nucléaires, de gestion des déchets ultimes, et d’exploration de nouveaux concepts pour les systèmes nucléaires de quatrième génération.

Atalante CEA Marcoule © P.Stroppa/CEA

Atalante CEA Marcoule © P.Stroppa/CEA

Date de la dernière mise à jour : 22/06/2016