Découverte de matières radioactives dans un parc à ferrailles à Valenciennes (59)

Publié le 19/06/2004 à 00:00

Note d'information

L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) a été informée, le 17 juin 2004, de la découverte dans le parc à ferrailles de la société INOFRANCE, située à Valenciennes, de matières radioactives par la société ASCORA.

 

INOFRANCE est spécialisée dans la récupération de métaux destinés aux fonderies. ASCORA est un organisme agréé de contrôle pour la protection des travailleurs contre les dangers des rayonnements ionisants.

 

ASCORA, intervenant au nom d'INOFRANCE, a fait procéder à l'isolement de ces matières dans un local fermé et a fait baliser la zone. Ces matières sont donc sous contrôle et sécurisées.

 

Les agents de la DRIRE Nord – Pas de Calais, représentant local de l'ASN, sont intervenus dès le 17 juin et ont effectivement constaté, parmi les ferrailles, la présence de matières radioactives.

 

Les premières investigations ont montré que ces matières radioactives étaient en fait de l'uranium appauvri. Il s'agit d'une matière radioactive de faible radiotoxicité. Les investigations se poursuivent pour en déterminer l'origine.

 

Le Préfet du Nord a pris les dispositions nécessaires pour évacuer, dès lundi 21 juin 2004, ces matières radioactives.

 

En l'état actuel des investigations, il apparaît que la présence de ces matières radioactives n'a entraîné aucune conséquence pour les travailleurs et le public. Des examens complémentaires

Date de la dernière mise à jour : 18/09/2017